NAHD-USMH : affrontements à l’arme blanche entre les supporters

0
3703
NAHD-USMH

Le Match NAHD-USMH a été marqué par des affrontements à l’arme blanche.

Programmé dans un premier temps pour samedi passé puis reporté à la toute dernière minute, ce n’est finalement qu’hier que le match de l’avant-dernier tour régional de la Coupe d’Algérie ayant opposé le NA Hussein Dey à l’USM El-Harrach s’est tenu au stade Omar-Benrabah à Dar El-Beida.

Le coup d’envoi donné à 14h30, c’est aux Sang et Or que le dernier mot est revenu, puisqu’ils se sont imposés sur le score de trois buts à un, validant ainsi leur ticket pour le prochain tour de cette compétition.

NAHD-USMH: fair-play  sur le terrain 

Si le fair-play était au rendez-vous sur le terrain et dans les gradins, ce ne fut pas le cas en dehors de l’enceinte où ce derby s’est joué. En effet, des affrontements entre les fans des deux formations ont eu lieu à Bab Ezzouar, au niveau de la station de train, alors qu’ils s’apprêtaient à rentrer chez eux.

Des vidéos ont même circulé sur les réseaux sociaux où on peut voir une vingtaine de jeunes en train de se bagarrer. Des armes blanches ont même été utilisées, ce qui a provoqué la panique chez les autres passagers, mais aussi la perturbation du trafic ferroviaire sur cette ligne.

NAHD-USMH: de nombreux biens publics saccagés

Les heurts entre les supporters ont duré plusieurs minutes et ont causé des dégâts, puisque de nombreux biens publics ont été saccagés. Un tel geste, bien évidemment condamnable, n’est pas le premier, puisqu’un incident pareil a été déjà enregistré par le passé, et ce fut lors d’un autre derby en Ligue 2 lorsque les Husseindéens ont reçu le RC Kouba au stade du 20-Août-1955.

Ligue 1 : le MCA enfonce la JSK

Ce jour-là, c’est au Calvaire, un quartier entre les deux communes, que les débordements ont eu lieu, obligeant la police à intervenir pour calmer les esprits. Plusieurs individus ont d’ailleurs été interpellés en attendant qu’ils soient jugés.

Rappelons que lors de la confrontation d’hier, seuls 2500 personnes de chaque côté ont été autorisées à assister à cette affiche. Finalement, ça n’a pas suffi pour que des incidents soient évités…

F.C