L'Algérie Aujourd'hui
Le Monde

Nouvelle-Calédonie : les indépendantistes ne reconnaissent pas la « légitimité » du scrutin

Les indépendantistes en Nouvelle-Calédonie, qui avaient appelé à ne pas participer au référendum d’autodétermination remporté par les partisans du maintien de l’archipel dans le giron de la France, ont annoncé hier qu’ils ne reconnaissaient ni la « légitimité », ni la « validité » du scrutin. Les indépendantistes regroupés au sein du Comité stratégique indépendantiste de non participation « ne reconnaissent pas la légitimité et la validité de ce scrutin qui leur a été confisqué », ont-ils indiqué dans un communiqué, relayé par des médias. Ce référendum, ont-ils ajouté, « n’est pas conforme à l’esprit et à la lettre de l’accord de Nouméa ». La veille, le camp du non à l’indépendance a remporté une victoire écrasante lors du référendum d’autodétermination en Nouvelle-Calédonie avec 96,49% des voix, contre seulement 3,51% pour les partisans du oui, selon les résultats définitifs. Les indépendantistes ayant décidé de ne pas se rendre aux urnes, le taux de participation s’est effondré à 43,90%. Ils avaient annoncé qu’ils ne se rendraient pas aux urnes, invoquant l’impossibilité d’organiser « une campagne équitable » alors que l’archipel est touché depuis septembre par l’épidémie de Covid-19, et que la population kanak est plongée dans le deuil.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus