Oran : 11 M$ pour la fiabilisation de la station de dessalement d’El Mactâa

0
73

Une enveloppe de 11 millions USD a été allouée pour une première phase de fiabilisation de la station de dessalement d’eau de mer (SDEM) d’El Mactâa, l’opération consiste à changer les filtres du premier train de production, a indiqué hier, le PDG de l’Algerian Energy Company (AEC), Abdennour Kimouche. La réhabilitation de la station d’El Mactaa, installation qui n’a jamais pu atteindre sa pleine capacité de production de 500.000 m3/jour, s’impose, pour mettre fin aux pannes et aux dysfonctionnements répétitifs, a estimé le même responsable. « Un lourd héritage de l’entreprise singapourienne qui l’a conçu et géré pendant des années « , estime M. Kimouche, interrogé, en marge de la 10e édition du Salon international de l’énergie et des hydrocarbures (NAPEC 2021), inauguré lundi à Oran. La résiliation du contrat avec cette entreprise (Hyflux) en avril 2021, suite à de nombreuses mises en demeure, pour non respect de ses engagements par rapport à la production, a été suivie par plusieurs mesures pour la stabilisation et l’amélioration de la production. « Nous sommes passé de moins de 250.000 m3 par jour en avril à 280.000 m3 par jour et plus actuellement « , souligne M. Kimouche, ajoutant que depuis que les entreprises algériennes (AEC et ADE) ont « repris les choses en main », une amélioration a été constatée dans la production. Après la stabilisation de la production, il sera question de fiabiliser cette infrastructure hydraulique, d’une importance majeure dans le schéma hydraulique de la wilaya d’Oran. Les 11 millions USD seront destinés à remplacer les filtres du premier train, d’une capacité de 250.000 m3/j, d’ici le mois d’avril 2022. A la fin de cette phase, la production atteindra les 350.000 m3/j. « Un grand gain pour la wilaya d’Oran », note le même responsable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici