L'Algérie Aujourd'hui
Brèves

Oran : 3 projets pour mettre fin aux rejets d’eaux usées dans le lac « Dhayat Morsli »

La Direction des ressources en eau de la wilaya d’Oran œuvre a lancé trois projets pour mettre fin au problème des rejets des eaux usées dans le lac « Dhayat Morsli » (Sebkha d’Oran) à l’origine de la pollution de cette zone humide, a-t-on appris auprès de son directeur Lebgaâ Moussa. M. Lebgaâ a indiqué que le lac Dhayat Morsli, sis dans la commune d’Es-Sénia, qui s’étend sur une superficie de 150 hectares est devenu un réceptacle d’énormes quantités d’eaux usées à travers trois points à savoir haï « Dhaya », Aïn El Beïda et Es-Sénia, faisant observer que « trois projets seront lancés prochainement pour corriger cette situation ». Le premier projet concerne le rééquipement de la station de relevage principale à haï (quartier) Dhaya (Ex Petit Lac), a-t-il ajouté, faisant savoir qu’un avis d’appel d’offres a été lancé à cet effet. Le deuxième projet prévoit la réalisation d’un exutoire principal dans le nouveau pôle urbain Ahmed Zabana, à Aïn El Beïda, de même qu’un réseau de transfert des eaux usées vers la station de traitement et d’épuration (STEP) d’El Kerma. Le troisième projet concerne le rééquipement de ses deux stations de relevage d’Es-Sénia qui assurent le transfert des eaux usées de cette partie vers la STEP d’El Kerma. Les rejets se font actuellement dans le lac Dhayat Morsli, selon la même source. L’achèvement de ses trois projets est prévu pour la fin de l’année en cours, son coût est estimé à plus de 300 millions DA.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus