Ordonnance de la CIJ concernant Rafah: L’Algérie exprime sa satisfaction

0
243
Ministère des affaires étrangères

L’Algérie a noté, ce samedi, sa satisfaction de l’ordonnance de la Cour internationale de Justice ordonnant l’occupation israélienne de cesser immédiatement sa honteuse agression contre la ville palestinienne de Rafah.

« L’Algérie note avec satisfaction l’ordonnance rendue par la Cour internationale de Justice obligeant l’occupation israélienne à cesser immédiatement son agression honteuse contre la ville de Rafah », lit-on dans un communiqué du ministère des affaires étrangères.

Dans son communiqué, le ministère des affaire étrangère explique que « cette affaire fait suite à la décision rendue par la même instance judiciaire internationale dans le cadre de l’examen de la plainte déposée par l’Afrique du Sud concernant le crime de génocide en cours à Gaza, ainsi qu’à la décision du procureur de la Cour pénale internationale. d’engager des procédures pour émettre des mandats d’arrêt internationaux contre des responsables clés à propos de l’agression israélienne sur Gaza ».

L’Algérie interpelle à nouveau le Conseil de sécurité

Dans le même communiqué, le ministère souligne également que « ces développements importants convergent tous pour représenter le début de la fin de l’ère de l’impunité, dont l’occupation israélienne a longtemps profité pour maltraiter le peuple palestinien à travers des politiques d’occupation, de colonisation, de discrimination raciale et de déni du droit national inaliénable et imprescriptible des Palestiniens ».

Le communiqué ajoute que  « l’Algérie appelle le Conseil de sécurité de l’ONU à répondre à l’ordre de la Cour internationale de Justice en lui conférant un caractère exécutoire, de manière à mettre fin aux diverses formes de crimes commis par l’occupation israélienne contre les habitants de la bande de Gaza et la ville de Rafah en particulier ».