Ouverture du 5e festival Algé’Rire

0
206
Ouverture du 5e Festival du rire Algé'Rire

Une dizaine d’humoristes algériens et étrangers parmi les plus connus de la scène ont animé mercredi à Alger le spectacle d’ouverture du 5e Festival international du rire « Algé’Rire » devant un public nombreux.

Accueilli au patio du palais de la Culture Moufdi-Zakaria, qui abrite jusqu’au 15 juillet l’événement, le spectacle, a réuni une pléiade d’humoristes algériens et franco-algériens aux côtés de talents du monologue comique (Stand-up) issus de Tunisie, du Sénégal et du Congo.

Le spectacle d’ouverture a drainé un « millier » de spectateurs, selon les organisateurs, qui se sont régalés, deux heures durant, d’extraits de One man show hilarants, livrés par des talents de la nouvelle scène algérienne et étrangère.

Si certains sont connus du public algérien, comme Foudil Kaibou, Farid Chemakh ou encore Sofia Belabbes d’autres à l’image du Sénégalais John Sulo et Dolino, le Québécois d’origine congolaise, se produisent pour la première fois en Algérie.

Houria Les yeux verts fait son show

Nourris de la culture algérienne et africaine, les spectacles de stand-up de la soirée ont épluché des sujets axés autour de l’immigration avec une pointe d’humour déroutante mais chaleureuse.

Donnant vie à des personnages fictifs inspirés du vécu ou, encore réels pour certains humoristes qui ont partagé avec le public des anecdotes de l’entourage proche ou familial, Redouane BH, Ilyes Mela, Ayoub Mela et Moustazou, ont évoqué, avec beaucoup de subtilité, les racines et le lien avec le pays d’origine, l’Algérie, ainsi que la vie à l’étranger pour les ressortissants algériens.

Autre star de la soirée, la comédienne franco-algérienne « Houria Les yeux verts », de son vrai nom Zohra Hamiti, qui a livré un extrait de son dernier spectacle intitulé « Enfin moi » dédié à la condition et le regard de la société envers la femme.

Hommage aux comédiens algériens 

Auparavant, un documentaire en hommage aux comédiens algériens qui ont marqué la scène depuis les années 1960, à l’image de Rouiched, Hassan Hassani, l’inspecteur Tahar et le trio « Bila Houdoud » a été présenté.

Le 5e Festival « Algé’ Rire » se poursuit jusqu’à samedi, avec au programme des spectacles animés par une trentaine de comédiens algériens comme Abdelkader Secteur, Amina Dahmnane et Krimo Derradji aux cotés d’humoristes étrangers issus de plusieurs pays notamment de Tunisie, du Sénégal, de Côte d’Ivoire, de Turquie, de France, des Etats-Unis ou encore de Canada.