PAC-JSK : le wali d’Alger rattrape l’«erreur» du wali délégué

0
7525
PAC-JSK : le wali d'Alger rattrape l'«erreur» du wali délégué

PAR ADEL C.

En clôture de la 22e journée de la Ligue 1 Mobilis, le Paradou AC recevra la JS Kabylie au stade Omar-Benrabah à Dar ElBeida. Le coup d’envoi est prévu à 15h45.

Ce choc des mal classés a été précédé d’une forte polémique et risque de faire couler
beaucoup de salive une fois terminé, vu l’importance des trois points pour les deux
clubs dans la course au maintien.

Tout a commencé suite à la décision étonnante prise par le wali délégué de la circonscription administrative de Dar ElBeïda de programmer cette confrontation à
huis clos.

Naturellement, cette décision n’a pas été du goût des fans de la JSK et aussi de la direction kabyle, comme l’a attesté le communiqué publié par ses soins dans lequel elle condamne une décision  » incompréhensible », surtout que d’autres rencontres telles que PAC-MCA, PAC-USMA, MCA-JSK ou encore USMA-JSK se sont déroulées en présence du public sans
qu’aucun incident ne soit mentionné, rappelle-t-elle.

Sentant que leur équipe est lésée alors qu’elle s’apprête à disputer un match explosif, les dirigeants kabyles ont saisi le wali d’Alger, et ce dernier, après avoir étudié le dossier, a fini par ordonner que ce choc se tienne en présence des fans.

La direction du Paradou AC, informée par ce retournement de situation, aurait bien pu saisir cette occasion pour réussir un bon coup financier en ouvrant les tribunes aux supporters de la JSK, mais ce ne fut pas le cas, puisqu’elle a préféré ne leur accorder
que 10% de la billetterie, comme le stipule la loi, soit 1000 places.

Voulant avoir leur avis à ce sujet, ni Zetchi ni l’entraîneur Leknaoui n’ont répondu à
nos sollicitations.

Gamouh et Haïmoudi sous pression Pour diriger cette rencontre, Djamel Haïmoudi, le premier responsable de la désignation des arbitres, fortement critiqué par… Bichari, son prédécesseur – à cause de son choix de nommer un jeune trio, à savoir Oukil, Abdelatif et Otsmane pour le match HBCL-JSK, alors que le mieux aurait été de confier cette tâche à un arbitre chevronné assisté par des jeunes ou l’inverse, c’est-à-dire un jeune épaulé par des assistants chevronnés – a décidé de confier la tâche cet après-midi à Youcef Gamouh.

Considéré comme étant l’une des étoiles montantes du sifflet algérien, celui qui a montré toutefois quelques faiblesses par le passé – comme cela a été le cas lors du derby CRBNAHD de la saison 2020/2021 – sera sous pression, tout comme celui qui l’a choisi pour
cette mission.

N’ayant pas apprécié la manière avec laquelle leur dernière confrontation a été officiée, les Kabyles ont fait part de leur déception par le biais de leurs fans et Yazid Iarichen, ne voulant pas être une nouvelle fois victimes de fautes d’arbitrage. Gamouh a intérêt à ne pas se rater, ce qui ne fait qu’augmenter un peu plus la pression sur ses épaules.

Gare donc à de nouvelles erreurs, mais surtout un nouveau faux pas pour les deux formations qui ont vu leur plus proche concurrent au tableau creuser un peu plus l’écart ce week-end.

A. C