L'Algérie Aujourd'hui
Le Monde

Palestine : 16 journalistes détenus par l’entité sioniste

Seize journalistes et professionnels des médias palestiniens sont détenus par l’entité sioniste dans ses prisons, a indiqué un comité arabe des droits de l’homme. Cela ressort d’un rapport publié par le « Comité de soutien aux journalistes » (basé à Beyrouth), à l’occasion de la Journée du prisonnier palestinien, le 17 avril de chaque année.  Le comité a ajouté : « Sur le nombre total de journalistes détenus, 8 ont été condamnés à des peines injustes, 4 sont soumis à la détention administrative et 4 autres ont été détenus ». La source a rapporté que « l’entité sioniste a commis environ 174 violations contre des journalistes palestiniens depuis le début de cette année ». Depuis le début de 2022, « plus de 53 journalistes et photographes ont été pris pour cible et blessés par des balles réelles et métalliques, des bombes à gaz toxique et des coups de canne lors de couvertures médiatiques », d’après la même source. Le comité a recensé « 7 cas de prise d’assaut et de perquisition au domicile de journalistes, et 4 cas de harcèlement de journalistes ». Par conséquent, le comité arabe a appelé les institutions internationales et des droits de l’homme à « faire pression pour la libération des journalistes détenus et à intervenir pour mettre fin à la politique d’arrestation des journalistes ». Le comité a appelé également la communauté internationale à « assurer la protection des journalistes palestiniens, activer les mécanismes de responsabilisation et poursuivre les auteurs de crimes commis par les forces d’occupation ». Environ 4.500 prisonniers palestiniens sont détenus dans les prisons sionistes, dont 34 femmes, selon les institutions palestiniennes concernées par les affaires des prisonniers.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus