Plainte contre l’entité sioniste: la CIJ se prononce ce vendredi

0
85
Cour internationale de justice

La Cour internationale de justice (CIJ) se prononce, ce vendredi, sur les mesures urgentes réclamées par l’Afrique du Sud dans le cadre de sa plainte contre l’entité sioniste pour « génocide » ciblant les Palestiniens de Gaza.

« Vendredi 26 janvier, à 13h00 (12h00 GMT), la CIJ rendra son ordonnance sur la demande en indication de mesures conservatoires présentée par l’Afrique du Sud, au Palais de la Paix, son siège à La Haye », a fait savoir la CIJ, mercredi, dans un communiqué de presse.

La CIJ, plus haute juridiction de l’ONU, pourrait potentiellement ordonner à l’entité sioniste d’arrêter son agression en cours à Gaza, a-t-on ajouté de même source. Les ordonnances de la CIJ, qui tranche les différends entre pays, sont juridiquement contraignantes et sans appel.

Le 29 décembre dernier, l’Afrique du Sud a intenté auprès de la CIJ un procès contre l’entité sioniste pour crimes génocidaires à Gaza. L’examen de la plainte a eu lieu en deux sciences les 11 et 12 janvier.

Lors de son intervention à l’ouverture de l’audience sur l’examen de la plainte par la CIJ le 11 janvier, le ministre sud-africain de la Justice, Ronald Lamola, avait affirmé que l’entité sioniste « a violé la Convention des Nations unies pour la prévention et la répression du crime de génocide de 1948, à travers son agression contre le peuple palestinien à Gaza ».