Pôle antiterroriste d’Alger: 18 personnes placées sous mandat dépôt pour spéculation

0
65
Tribunal Sidi M'hamed

Dans un communiqué rendu public hier lundi, le parquet de la République auprès le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger, a annoncé la présentation devant le service central de lutte contre le terrorisme et le crime organisé transnational, de 23 individus poursuivis dans le cadre d’affaires relatives à la spéculation sur les marchandises et à la hausse injustifiée des prix.

« Conformément aux dispositions de l’article 11 alinéa 3 du Code de procédure pénal, le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed, section lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée, porte à la connaissance de l’opinion publique que dans le cadre de la lutte contre le phénomène de la spéculation illicite sur les produits alimentaires essentiels de large consommation, vingt-trois (23) individus impliqués dans cinq (5) affaires provenant des wilayas de Boumerdès, Tebessa, Souk Ahras, Djelfa et Ouargla, ont été présentés ce jour correspondant au 10 octobre 2022 devant le parquet de Sidi M’hamed, section lutte contre le terrorisme », lit-on dans le communiqué.

« Ces individus ont été poursuivis par voie de procédures d’enquête judiciaire pour crimes de spéculation illicite commise par un groupe criminel organisé, et contrebande constituant par sa gravité une menace sur l’économie nationale, conformément aux dispositions des articles 13 et 15 de la loi sur la spéculation illicite, et l’article 15 de la loi relative à la lutte contre la contrebande, tout en requérant la prononciation de mandats de dépôt à l’encontre des concernés », précise la même source.

« 18 accusés ont été placé sous mandat de dépôt, 04 sous contrôle judiciaire et un dernier accusé a été libéré » précise enfin la même source.   

Oussama Khitouche