Pour renforcer sa flotte : Air Algérie recourt à la location d’avion avec équipage

0
3451
Air Algérie annonce de nouvelles promotions

Par Zine Haddadi

Air Algérie a une nouvelle fois eu recours à l’affrètement pour renforcer sa flotte. La compagnie aérienne nationale a signé un accord avec la compagnie aérienne Fly 2 Sky pour l’affrètement d’avions en format ACMI ou wet lease, soit la location d’avions avec équipage.
Le contrat signé par Air Algérie avec la compagnie aérienne Fly 2 Sky comprend pour le moment la location d’un airbus A320 avec un équipage, selon le communiqué de la compagnie locatrice.
L’avion affrété immatriculé  LZ-FSA a déjà opéré son premier vol sous le pavillon d’Air Algérie le 16 avril, ajoute la compagnie Fly 2 Sky.
« L’avion, basé à Alger, sera un atout essentiel pour fournir un transport aérien sans faille aux passagers voyageant vers des destinations en France, en Turquie et vers d’autres destinations demandées tout au long de la période estivale », se réjouit la compagnie locatrice.
Il n’est pas exclu de voir Air Algérie recourir davantage à cette solution de location d’avion avec équipage que ce soit avec la compagnie Fly 2 Sky ou d’autres opérateurs dans ce créneau du wet lease.

Une jeune compagnie qui a séduit les compagnies européennes

« Nous sommes ravis de nous lancer dans ce partenariat avec Air Algérie, renforçant ainsi notre engagement à fournir un service et une connectivité exceptionnels. Ce contrat ACMI souligne les capacités de notre flotte et notre engagement à répondre aux besoins changeants du marché », a déclaré Aleksandrs, directeur commercial de Fly 2 Sky Airlines.
Le contrat entre Fly 2 Sky Airlines et Air Algérie s’étend d’avril à octobre 2024, soit jusqu’à la fin du calendrier estival de cette année.
Fly 2 Sky a été créé fin 2016 et est maintenant considéré comme un opérateur reconnu dans la location d’avions. La compagnie aérienne enregistrée dans l’union européenne est basée à Sofia, en Bulgarie. Sa flotte se compose d’avions de la famille Airbus A320 qui sont parmi les avions moyen porteurs les plus populaires au monde. Ces A320 et A321 monocouloirs sont à la fois polyvalents et fiables, prêts pour tous les vols charter et ACMI.
La compagnie bulgare a pu en quelques années constituer un portefeuille clients conséquent en signant des contrats ACMI à long terme avec certaines compagnies aériennes telles que Transavia, Air Baltic, TAP Air Portugal, Air Arabia, IcelandAir, Wizz Air, Sky Up.

L’affrètement, une nécessité pour Air Algérie

Pour répondre aux besoins opérationnels, la flotte actuelle offre des possibilités limitées pour Air Algérie, d’où l’obligation de recourir à l’affrètement.
La flotte de 56 avions d’Air Algérie a connu récemment quelques problèmes techniques qui ont rendu compliquée la gestion des opérations aériennes.
Vu qu’une partie de la flotte est toujours en phase de maintenance et de vérifications d’après réparation, le recours à l’affrètement était une nécessité pour Air Algérie qui a annoncé il y a deux semaines le renforcement de ses liaisons domestiques.
L’ajout de 68 liaisons sur le réseau national durant l’été où la demande à l’international atteint son pic mettra à rude épreuve la flotte d’Air Algérie.
La compagnie aérienne nationale devra néanmoins gérer la saison estivale avec sa flotte et les avions affrétés auprès de compagnies étrangères comme Hi Fly Malta et Fly 2 Sky.
Air Algérie entend bien se maintenir en état de compétitivité en attendant d’attaquer son plan de développement qui démarrera réellement à partir de l’arrivée de ses quinze avions commandés officiellement chez Airbus et Boeing l’année dernière.
Les premières livraisons des nouveaux avions débuteront en 2025 et devraient s’étaler sur deux ou trois années.

Z.H.