L'Algérie Aujourd'hui
A la Une Dernières infos

Pour ses propos sur l’Algérie : BeIN Sports met Chaouali au frigo

/À l’occasion de la troisième journée de la phase de poules, l’Algérie a affronté l’Egypte à Doha. Le match s’est terminé sur un score nul d’un but partout, les protégés de Madjid Bougherra ont perdu ce soir là la première place au profit de leur adversaire du jour alors qu’Issam Chaouali, lui, a perdu l’estime des supporters algériens à cause de la manière avec laquelle il a commenté cette rencontre sur la chaine beIN sport où il exerce depuis de nombreuses années.

N’ayant pas hésité à prendre position, celui qui a fait les éloges de l’Egypte et de son équipe nationale des locaux est allé plus loin en s’attaquant à l’Algérie et aux Algériens. Un tel dérapage n’a pas été du gout de ceux qui ont suivi ce match. Il s’en est suivi de fortes réactions sur les réseaux sociaux et plusieurs autres journalistes sportifs à l’image de Hafid Derradji et Madjid Boutemine qui lui ont répliqué. Voyant que cette affaire a pris une grande dimension, les responsables de la chaine de télévision qatarie sont entrés en scène pour remettre de l’ordre et essayer de la clore une fois pour toute. Ainsi, le journaliste et commentateur tunisien a été dans un premier temps sermonné par ses supérieurs. Puis, il a été sanctionné. Parmi les mesures prises à son encontre, une suspension jusqu’à un nouvel ordre, c’est en tout cas ce que nous avons pu apprendre. Mis au frigo, celui qui jouissait dans un passé récent d’une grande popularité a vu sa cote chuter en quelques heures seulement. Il faut dire que les propos qu’il a tenus en affirmant que c’est grâce aux Egyptiens que la population algérienne a pu apprendre la langue arabe mais aussi l’Islam, il les a payés cash. Alors qu’il ne commentera plus les rencontres de la Coupe arabe des nations, Issam Chaouali a préféré quitter le Golfe et rentrer chez lui pour passer quelques jours auprès des siens. Via un post sur sa page officielle sur Facebook, il a préféré dire que c’est à cause de l’état de santé de son père qu’il a fait un tel choix et qu’il préfère rester à son chevet donnant rendez-vous à ses fans une fois que son état sera jugé stable et meilleur.  Par ailleurs, il faut souligner qu’avant le dérapage d’Issam Chaouali, les Tunisiens se sont pris à son collègue, à savoir Hafid Derradji, à cause de ses commentaires en marge de la rencontre qui a mis aux prises les Aigles de Carthage à la Jordanie. Pour beaucoup, la sortie de Chaouali a été une réponse à l’Algérien mais ce dernier a fini par s’expliquer affirmant que ses critiques étaient purement sportives.

Fodil C.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus