Présidentielle: Retrait des formulaires des signatures dès le lendemain de la convocation du corps électoral

0
97
Présidentielle

Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections, ANIE, Mohamed Charfi, a indiqué, dimanche après-midi à Guelma, que les « dispositions nécessaires ont été prises pour permettre aux candidats à l’élection présidentielle de retirer les formulaires de souscription des signatures à partir du lendemain de la convocation du corps électoral ».

M. Charfi a ajouté également, dans le même contexte, que des préparatifs ont été effectués pour garantir le bon déroulement de l’opération de légalisation des formulaires de souscription des signatures.

Une opération qui sera effectuée, a-t-il dit, « à la faveur de la mobilisation d’un nombre suffisant de notaires et d’huissiers de justice pour la mener à bien dans les délais légalement impartis ».

Charfi a assuré que les préparatifs organisationnels pour la prochaine élection présidentielle, y compris la révision exceptionnelle des listes électorales, seront effectués conformément aux dispositions prévues par la loi organique de 2021 relative au régime électoral.

M. Charfi a souligné que l’Algérie a atteint « un haut niveau de maîtrise de toutes les étapes du processus électoral, de sorte que personne, que ce soit à l’intérieur du pays qu’en extérieur, ne peut contester les élections en Algérie ».

D’autre part, le président de l’ANIE a rappelé que la décision d’inclure un certain nombre de jeunes ayant atteint l’âge légal de vote (18 ans), et inscrits pour la première fois sur les listes électorales, dans les listes de l’encadrement des bureaux de vote et des permanences, lors de cette élection « permettra, en même temps, de faire participer cette frange importante de la population à la vie politique ».