Programmes télévisés durant le Ramadhan: La mise en garde de l’ARAV

0
614
l'ANIRA annonce le recours aux sanctions

A quelques jours du début du mois sacré de Ramadhan, l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) s’est adressée aux acteurs du secteur de l’audiovisuel leur rappelant les règles d’éthique à respecter.

« Tous les acteurs du secteur de l’audiovisuel sont tenus de contrôler leurs programmes, en respectant les spécificités du mois sacré de Ramadhan, ainsi que les règles d’éthique et de déontologie, », a souligné l’Arav dans un communiqué.

L’autorité de régulation de l’audiovisuel a appelé, notamment, à « ne pas se laisser emporter par l’appât du gain et l’audimat, d’éviter toutes formes de violence, et de respecter le référent religieux national ».

L’autorité appelle, en outre, « la nécessité de protéger les enfants et d’assurer un service médiatique qui soit à la hauteur des aspirations de la famille algérienne ».