Projet de phosphate intégré: L’extension du port d’Annaba confiée à un consortium algéro-chinois

0
4985
L'extension du port d’Annaba confiée à un consortium algéro-chinois

Le marché relatif au projet d’extension du port d’Annaba pour la réalisation d’un quai minéralier dans le cadre du projet de phosphate intégré a été conclu, jeudi, a annoncé le ministère des travaux publics et des infrastructures de base dans un communiqué.

Le communiqué précise que le marché a été conclu entre l’Agence nationale de réalisation des infrastructures portuaires (maître d’ouvrage) et un consortium algéro-chinois composé de China Harbour Engineering Company (CHEC), Cosider-TP et MEDITRAM.

La cérémonie de signature a été présidée par le ministre des Travaux publics, M. Lakhdar Rekhroukh, en présence des cadres centraux du ministère, des cadres de l’Agence nationale des infrastructures portuaires et des responsables des entreprises chargées de la réalisation de ce projet d’envergure, selon la même source.

« La réalisation de ce projet stratégique permettra de développer la capacité d’accueil du Port d’Annaba et de faciliter le chargement, le déchargement et le transport du phosphate », a ajouté le ministère.

Le consortium chargé de la réalisation de ce projet possède les qualifications et l’expertise requises dans le domaine des travaux maritimes en plus d’une expertise internationale avérée dans la réalisation des grands projets portuaires.