L'Algérie Aujourd'hui
A la Une Eco-finance

Projet plomb zinc Oued Amizour : La partie algérienne reprend le contrôle de la société en charge du projet  

Selon un communiqué du ministère de l’énergie et des mines, la partie algérienne a repris le contrôle de la société en charge du projet plomb zinc d’Oued Amizour dans la wilaya de Béjaia, conformément à la règle 51/49 : « Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie des pouvoirs publics afférente à la concrétisation des projets structurants, notamment le projet d’exploitation du Plomb zinc d’Oued Amizour, une nouvelle reconfiguration des parts dans la société en charge du projet Plomb Zinc d’Oued Amizour a été opérée afin de se conformer à la règle 51/49 » lit-on dans le communiqué du ministère, qui précise que 16% des actions du partenaire étranger Terramin ont été cédées au profit des filiales du groupe Manadjim El-Djazair: l’Entreprise nationale des produits miniers non-ferreux et des substances utiles (ENOF SPA) et l’office national de recherche géologique et minière (ORGM). La partie algérienne détient par conséquent 51% de la société contre 49% pour l’entreprise australienne Terramin.

O.K.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus