Quand Lekjaâ ment pour plaire à son «maître»

0
1265
La ville d'Oran a préparé deux hôpitaux pour le CHAN

A quelques jours du coup d’envoi du championnat d’Afrique des nations des footballeurs locaux (CHAN-2023), la Fédération royale marocaine de football (FRFM) se livre à un jeu pour le moins trouble par le biais de son président et néanmoins ministre délégué au budget, Fouzi Lekjaa.

Dans un communiqué rendu public hier, ce dernier avance en effet que la sélection marocaine des moins de 23 ans devra boycotter le CHAN 2023, qui se déroulera en Algérie du 13 janvier au 4 février prochains, dans le cas où les autorités algériennes n’autoriseraient pas le déplacement de la délégation du Maroc par vol direct entre Rabat et Constantine.

Le hic pour la fédération marocaine et son président est que cette autorisation d’une liaison directe pour transporter l’équipe marocaine vers Constantine avait déjà, et depuis plusieurs semaines, été accordée et garantie, tout comme pour toutes les délégations qui prendront part à cet important championnat.

Fouzi Lekjaa, qui tente ainsi de faire de la surenchère, alors que toutes les conditions sont garanties pour que la sélection de son pays soit bien prise en charge lors du CHAN en Algérie, semble donc avoir complètement «raté le cadre», en mentant d’abord à son peuple et ensuite à ses «maîtres» dans le but bien évidemment de s’attirer d’éventuelles faveurs.

R.A