Retrait de la Minusma du Mali : Guterres  » prend note » et rappelle l’importance de l’accord d’Alger

0
210
Guterres en visite en palestine en octobre prochain

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a dit « prendre note » de la décision du Conseil de sécurité de mettre fin au mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), et rappelé l’importance de l’Accord de 2015 pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger.

« Le secrétaire général prend note de la résolution 2690 par laquelle le Conseil de sécurité a décidé de mettre fin au mandat de la Minusma à compter du 30 juin 2023 et de superviser
son retrait d’ici au 31 décembre 2023, à la demande du gouvernement de transition du Mali », indique une déclaration communiquée vendredi par le porte-parole de M. Guterres.

« Le secrétaire général rappelle l’importance de l’Accord de 2015 pour la paix et la réconciliation au Mali », issu du processus d’Alger, et « exhorte toutes les parties signataires à continuer d’honorer le cessez-le-feu, alors que la Minusma se retire ».

M. Guterres réaffirme, en outre, la solidarité des Nations unies avec le peuple malien et les autorités dans toutes les épreuves que leur pays a subies. Il continuera à dialoguer avec
le gouvernement de transition du Mali sur la meilleure façon de servir les intérêts du peuple malien, en coopération avec l’équipe de pays des Nations unies au Mali, le Bureau des
Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (BRSAO) et d’autres partenaires, selon le porte-parole.