L'Algérie Aujourd'hui
Le Monde

Ryad attend des « mesures sérieuses » de la part des rebelles yéménites

L’Arabie saoudite attend des « mesures sérieuses » de la part des rebelles yéménites Houthis, notamment un échange de prisonniers, avant de se prononcer sur la trêve qu’ils proposent, a affirmé hier un diplomate saoudien. Les rebelles Houthis, après avoir mené vendredi seize attaques contre le royaume, ont annoncé samedi soir une trêve unilatérale de « trois jours ». Les insurgés, soutenus par l’Iran, ont proposé que cette trêve devienne « permanente » si Ryad, qui dirige une coalition militaire pour appuyer les forces progouvernementales yéménites, lève le « blocus » sur le Yémen, cesse ses raids aériens et retire ses « forces » du pays en guerre depuis 2014. La coalition n’a pas commenté cette annonce de trêve mais a bombardé samedi soir des zones contrôlées par les rebelles notamment à Sanaa, la capitale.   Ryad « attend des mesures sérieuses de la part des Houthis avant de se prononcer sur leur initiative », a déclaré sous couvert d’anonymat un diplomate saoudien, en évoquant un possible accord sur un échange de prisonniers dans les prochains jours. Les insurgés avaient annoncé dimanche soir un accord portant sur la libération de 1.400 prisonniers détenus par le gouvernement contre 823 détenus par les Houthis, parmi lesquels 16 Saoudiens, 3 Soudanais et le frère du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus