Sahara Occidental : le représentant du Polisario à l’ONU dénonce les agressions de l’occupation marocain

0
97

Le représentant du front Polisario à l’ONU et coordinateur avec la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO), M. Sidi Mohamed Omar, s’est longuement entretenu hier lundi, avec le secrétaire général adjoint des Nations unies en charge des opérations de paix M. Jean Pierre Lacroix, au siège du secrétariat général de l’ONU.

Selon l’agence de presse sahraouie (SPS), plusieurs questions liées à la MINURSO, ont été évoqué lors de cette rencontre, et ce, dans la perspective des consultations qui seront tenues par le Conseil de sécurité à la mi-octobre concernant la prorogation du mandat de la Mission qui expirera le 31 octobre 2022.

Le représentant du front Polisario a informé le responsable onusien de la position du Polisario quant à ces questions et autres pertinentes, sur fond de la violation du cessez-le-feu de 1991 suite à l’agression des civils sahraouis sans défense par l’occupant marocain le 13 novembre 2020, puis la reprise de la lutte armée légitime du peuple sahraoui.

Pour rappel, lors de la dernière visite de l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, le front Polisario avait affirmé que la partie sahraouie demeure fortement attachée à son droit à recourir à tous les moyens légitimes dont la lutte armée pour défendre les droits sacrés et non négociables du peuple sahraoui à la liberté et à l’indépendance, tout en laissant la voie du règlement pacifique ouverte, à condition de permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance conformément aux principes de la légalité internationale et aux décisions pertinentes de l’ONU et de l’Union africaine (UA).

O.K.