L'Algérie Aujourd'hui
Le Monde

Salvador : état d’urgence pour lutter contre la violence des gangs

Le Parlement du Salvador, à la demande du président Nayib Bukele, a approuvé, hier, l’instauration de l’état d’urgence pour un mois, afin de lutter contre la violence des gangs criminels, accusés d’avoir commis 62 meurtres en 24 heures. Le décret, approuvé par une large majorité du Parlement, stipule qu' »un régime d’urgence est déclaré sur l’ensemble du territoire national en raison de graves troubles à l’ordre public par des groupes criminels ». Il restreint la liberté de réunion, l’inviolabilité de la correspondance et des communications, et autorise les arrestations sans mandat. Cet état d’urgence « permettra à notre gouvernement de protéger la vie des Salvadoriens et de faire face à la criminalité », a assuré le président de l’Assemblée législative, Ernesto Castro, sur Twitter. Selon le bilan officiel, le département central de La Libertad a enregistré depuis vendredi 12 homicides, suivi par la capitale San Salvador et le département d’Ahuachapan (ouest), avec neuf meurtres chacun. Le reste est réparti dans les 11 autres départements du pays.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus