L'Algérie Aujourd'hui
A la Une Le Monde

Scandale Pegasus : une première tête tombe en Espagne

services secrets

La directrice des services secrets espagnols, Paz Esteban López, a été limogée par le gouvernement ibérique à cause du scandale d’espionnage « Pegasus », rapportent des médias espagnols.  

La cheffe des renseignements espagnols a fait les frais de l’affaire d’espionnage via le logiciel Pegasus. L’espionnage a ciblé de hauts responsables dont le premier ministre Pedro Sanchez et son ministre de la défense, ajoutent les mêmes sources.

La décision a été prise par le conseil des ministres ce mardi et met fin aux fonctions de la première femme cheffe de services secrets espagnols. On lui reproche l’inefficacité du protocole de sécurité mis en place contre les éventuelles opérations d’espionnages des téléphones portable du gouvernement.  La faille de sécurité semble être détectée sur les téléphones de Pedro Sánchez, Grande-Marlaska et Margarita Robles.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus