Selon un responsable de la DGSN : Les deux-roues impliqués dans 25% des accidents

0
70

L’information a été révélée par le chef du bureau de la prévention routière à la direction de la sûreté publique relevant de la direction générale de la sûreté nationale, Mohamed Seddiki. En 2023, les deux-roues ont été impliqués dans 4954 accidents de la route, soit un taux de 25%. Des chiffres alarmants selon le responsable de la DGSN, comme il a tenu à le mentionner lors de son passage dans l’émission invité de la matinale diffusée sur les ondes de la radio Chaîne 1.

M. Seddiki ne s’est pas arrêté là, puisqu’il a également indiqué que lors de la même année, 64.838 contraventions ont été délivrées aux conducteurs et passagers des cyclomoteurs et motocyclettes à cause du non-port du casque, pourtant obligatoire. Durant le dernier trimestre de l’année 2023, 17.246 motos de différentes catégories ont été mises à la fourrière. Face à une telle situation, Mohamed Seddiki a fait part de son inquiétude, affirmant au passage que les automobilistes ainsi que les utilisateurs des deux-roues doivent faire preuve de plus de vigilance et prudence pour éviter que d’autres drames viennent alourdir le bilan des accidents de la circulation lors des prochains mois.

Lors de son intervention, le chef du bureau de la prévention routière à la direction de la sûreté publique relevant de la direction générale de la sûreté nationale a rappelé qu’une
campagne nationale de sensibilisation à la prévention contre les accidents de la route, organisée par la DGSN, a été lancée le 3 mars et ne se terminera qu’aujourd’hui. Selon
ses propos, « cette campagne vise à rappeler l’importance de la bonne conduite à travers le respect du code de la route afin d’éviter les accidents ». « Elle a pour but aussi de sensibiliser les citoyens, notamment les usagers de la route, en les appelant à faire preuve de prudence et de vigilance afin de préserver leur vie et celle des autres conducteurs et passagers », a-t- conclu.

A. C