L'Algérie Aujourd'hui
Dernières infos

Situation météorologique exceptionnelle en Algérie : Le Sirocco cause de nombreux dégâts

/Des vents d’une rare violence avec des soulèvements de sable et accompagnés d’une forte hausse des températures, ont touché depuis lundi de nombreuses wilayas.

Cette tempête, appelée «Sirocco » s’est manifestée par des rafales atteignant 110 km/h, et déracinant des arbres, a causé de nombreux dégâts matériels, notamment des chutes de poteaux d’éclairage et de câbles électriques et l’effondrement de toits, mais s’est soldée aussi par des blessés légers à Blida et 3 personnes disparues à Djelfa. Selon un communiqué de la Protection civile, les vents violents Sud et Sud-Est ont touché 39 wilayas du pays où les services de la protection civile sont intervenus pour dégager les routes après la chute de plusieurs arbres déracinés de poteaux d’éclairage et de câbles électriques, mais aussi pour dresser le constat d’habitation endommagées suite aux chutes de pierres et l’effondrement de toits.

Blida : incendies, chute d’arbres et blessés

C’est dans la wilaya de Blida que le bilan le plus lourd est à déplorer. Le bilan de la Protection civile fait état de plus 35 interventions dans la nuit du lundi 14 au mardi 15 mars 2022, où des incendies ont été signalés principalement dans la localité de Beni Tamou, avec un incendie dans un atelier de menuiserie. Trois blessés ont été évacués à la polyclinique d’Oued El Alleug et 2 autres personnes ont été blessées légèrement suite à la chute d’un arbre sur 3 habitations illicites au niveau de la commune de Soumaâ. Les victimes ont été traitées sur place. Dans la localité de Larbaâ, deux autres  personnes ont été sauvées dans un incendie. La Protection civile de Blida a fait état de l’effondrement de plusieurs bâtisses au niveau de Ben Amor, et Ben Yatou. La même source a aussi signalé l’incendie d’arbres au niveau de Boufarik et Meftah alors qu’un autre incendie a été maitrisé à Chifa.

Tizi-Ouzou : coupure d’électricité dans 8 communes

Les vents forts, enregistrés dans la nuit de lundi à mardi ont causé la chute d’un câble et de supports électriques dans huit communes, entrainant une interruption de l’alimentation en énergie électrique. La coupure en cette énergie a touché les villages Ait Ali Ouyahia et Kerrouche, dans la commune de Ain El Hammam, Ait Agad et Tizi Mellal à Ouacifs, Ighil Imoula, Ait Khalfa, Takharadjith et Ait El Kaid à Ouadhias, Ouled Aissa, Tazrout à Ain Zaouia, ainsi que le centre-ville de cette même commune, a indiqué la chargée de communication de cette direction, Hayet Hannache. L’interruption de l’alimentation en énergie électrique a concerné aussi les villages Mechmel et Tizi Ameur, relevant de la commune de Draâ El Mizan, Takoucht à Bouzguène, ainsi que les communes d’Assi Youcef et Agouni Gueghrane, selon la même source.

Djelfa : 3 personnes portées disparues

A Djelfa, une opération de recherche de 3 égarés au lieudit «zone Sahou» commune de Ain Chouhadas, est signalée à côté de la chute de pierres d’une habitation illicite au quartier Ahmed Annane, causant des blessures légères à une personne qui a été secourue sur le lieu de l’incident. Cette situation météorologique a touché nombre d’autres wilayas, à l’instar de la wilaya d’Oran, où on signale des chutes de pierres d’un bâtiment sur un véhicule stationné à la cité Miramar sans faire de victimes et aussi la chute d’un panneau publicitaire sur la voie publique à la cité Yasmine commune de Bir El Djir. Dans la wilaya d’Alger, la Protection civile fait état de la chute d’arbres au niveau des communes de Bach Djerrah, les Eucalyptus, Oued Smar, Douéra et Rouiba avec une victime légèrement blessée traitée sur place suite aux chutes de pierres d’un immeuble vétuste sur une habitation illicite à la cite Ahmed Anane, commune Bouzaréah.  Le même bilan signale des chutes d’arbres, de poteaux d’éclairage et câbles électriques, d’effondrement de mur d’habitation et de toits au niveau des communes des wilaya  de Sidi Bel-Abbes, d’El Bayadh, de Mostaganem,  de Chlef, de Tipaza, de Saida et de Tissemsilt.

Perturbations des vols

Cette situation météorologique exceptionnelle est à l’origine aussi de perturbations sur le programme de vol de lignes intérieures à destination et en provenance des aéroports du sud et de l’ouest du pays. La compagnie nationale Air Algérie a confirmé que ces perturbations étaient dues aux mauvaises conditions météorologiques causées par des vents violents et des tempêtes de sable. La compagnie a expliqué que certains vols seraient suspendus jusqu’à l’amélioration de ces conditions météorologiques. Pour rappel, l’Office national de la météorologie a émis une alerte météo, de niveau 2 «orange», au sujet de vents violents, de Sud à Sud-Est, d’une vitesse estimée de70 à 80 km/h et qui peuvent atteindre 90km/h pour la période du lundi au mercredi 16 mars 2022 à 6h. Notons que, les vents de sables ont atteint le nord de l’Algérie et même une partie de l’Europe, notamment la France (les Pyrénées),  l’Espagne et la Suisse, où la neige a pris une couleur allant du blanc à l’ocre, voire marron,  en raison des dépôts de sable.

A. R.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus