Sommet arabe d’Alger : Lamamra s’entretient avec ses homologues de plusieurs pays arabes

0
300
Sommet arabe d'Alger

Poursuivant la série de rencontres avec les chefs de diplomatie des pays arabes, en vue de la tenue de la réunion préparatoire de la 31e session du Sommet arabe, prévue les 1er et 2 novembre à Alger, le ministre des Affaires étrangères M. Ramtane Lamamra, a tenu vendredi des séances de travail avec ses homologues libyenne, palestinien, libanais et comorien.

Ces rencontres ont été tenues en marge des travaux de la réunion exploratoire du Conseil économique et social arabe (CESA) au Centre international des conférences (CIC) Abdelatif-Rahal à Alger.

« Nous avons évoqué certaines questions communes et avons convenu d’un mécanisme de travail pour faire réussir ce Sommet », a déclaré la ministre libyenne des Affaires étrangères, Mme Nadjla al-Mangouche dans une déclaration à la presse à l’issue de la rencontre.

« Toutes les décisions émanant de ce Sommet arabe d’Alger constituer une victoire pour les causes arabes » a-t-elle encore ajouté.

Pour sa part, le ministre palestinien des Affaires étrangères, M. Riyadh Al-Maliki a salué les efforts de l’Algérie et du Président Tebboune, en faveur de la cause palestinienne et de la réconciliation entre les factions palestiniennes : «  Nous avons été honoré de rencontrer M. Lamamra avec qui j’ai parlé de l’objectif principal (qui est la cause palestinienne), ainsi que la démarche à suivre pour assurer le succès du Sommet d’Alger (…) Les dirigeants algériens ont consenti d’importants efforts au profit de la cause palestinienne et pour réaliser la réconciliation inter-palestinienne » a-t-il assuré.

A cette occasion, M. Al Maliki a réitéré ses remerciements au Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, et au peuple algérien, pour tous les efforts consentis en vue de parvenir à l’accord d’unification des rangs palestiniens signé le 13 octobre.

De nombreuses questions seront examinées lors du Sommet

De son côté, le ministre libanais des Affaires étrangères et des Emigrés, M. Abdallah Bou Habib, a indiqué que le sommet d’Alger intervenait pour examiner de nombreuses questions arabes, ajoutant que sa rencontre avec son homologue algérien Ramtane Lamamra était une occasion pour passer en revue les relations bilatérales qu’il a qualifiées « d’importantes ».

Ces relations sont « en nette amélioration », a-t-il dit, saluant à ce titre le rôle joué par l’Algérie dans la défense de la cause palestinienne.

Au terme de sa rencontre avec M. Lamamra, le ministre comorien des Affaires étrangères, M. Dhoihir Dhoulkamal, a indiqué que son pays « œuvrera de concert avec l’Algérie pour que le Sommet soit un succès et pour enregistrer des avancées sur la voie du règlement des questions intéressant le monde arabe ».

Les travaux de la réunion exploratoire des ministres des Affaires étrangères débuteront, ce samedi, et se poursuivront deux jours durant.

Synthèse  O.K.