Sonatrach-Exxon Mobil : Accord en vue

0
2457

Le major américain Exxon Mobil affiche ses ambitions d’intégrer le marché algérien et multiplie les rencontres avec les responsables du secteur en vue de décrocher des contrats de partenariat avec le groupe public Sonatrach dans l’amont gazier et pétrolier. Les discussions entre les responsables des deux groupes se poursuivent et devraient être
sanctionnées par la signature d’un accord de partenariat dans les prochains jours, selon le communiqué, rendu public hier, par le ministère de l’énergie.

PAR ABDELLAH B.

Après la rencontre qui a eu lieu mi-novembre 2023 à Oran, et qui a réuni le PDG du groupe
public Sonatrach Rachid Hachichi et Jonathan Wilson, vice-président Global Ventures d’Exxon Mobil, le ministre de l’énergie et des mines Mohamed Arkab a reçu hier John Ardell, vice-président chargé de recherche exploration pour discuter des opportunités offertes sur le marché algérien de l’énergie.

Dans un communiqué sanctionnant cette rencontre, le ministère de l’énergie indique que les deux parties ont évoqué « la possibilité d’investissement dans l’amont pétrolier et gazier en Algérie » qui figure désormais au centre d’intérêt du groupe américain. Les deux groupes travaillent sur l’identification des projets de coopération dans le domaine des hydrocarbures en Algérie. En effet, le développement de la production des hydrocarbures figure au centre de la politique énergétique du pays pour les années à venir, ce qui représente d’importantes opportunités d’investissement pour les acteurs étrangers.

Assouplissement des conditions d’investissement, amélioration du climat des affaires, disponibilité de ressources naturelles et proximité des marchés sont désormais d’importants atouts que recherche tout investisseur étranger. Le groupe américain n’a d’ailleurs pas hésité à manifester son intérêt pour le développement des partenariats dans ce domaine avec Sonatrach, une manière de marquer son retour en Méditerranée.

« Lors de cette rencontre, les deux parties ont examiné les voies et moyens de développer les partenariats dans le cadre d’une coopération basée sur la complémentarité et les intérêts communs », liton dans le communiqué. Ces derniers temps, l’Algérie attire les pétroliers américains qui veulent marquer leur présence en Méditerranée et se rapprocher davantage du marché européen.

Après Oxy Petrolieum dont la présence sur le marché algérien remonte à plusieurs années,
Chevron s’apprête à faire son entrée après avoir signé, en mars 2023, un protocole d’accord avec Sonatrach ; c’est au tour d’Exxon Mobil de marquer sa présence sur le marché énergétique algérien.

A. B.