L'Algérie Aujourd'hui
Sports

Sorcellerie-rokia : La FAF se démarque des charlatans

FAF

La Fédération algérienne de football a tenu hier à démentir certaines rumeurs partagées sur les réseaux sociaux concernant son soi-disant recours à un raki afin de chasser le mauvais sort.

«La FAF tient à informer l’opinion sportive qu’à aucun moment elle n’a fait appel à un quelconque exorciste (Raki) pour venir au Cameroun afin d’apporter ses ‘’services’’ aux joueurs de la sélection nationale, dans le cadre de sa participation à la CAN TotalEnergies – Cameroun 2021», pouvait-on lire hier dans un communiqué.

«Le talent des joueurs pour chasser la guigne»

La fédération qui semble donner de l’importance à cette rumeur, du moment que l’information a circulé au Cameroun et a attiré l’attention des participants à la CAN ou même des supporters locaux, a tenu à déplorer et condamner ce telles rumeurs qui nuisent à l’image de notre sélection nationale, et s’est même réservée le droit d’ester en justice tous ceux qui associent leurs noms et/ou activités à ladite sélection et à l’instance fédérale.

Un raki répondant au nom d’Ibn Chanfara était apparu sur les écrans des Algériens, pour réclamer son devoir d’aller jouer son rôle d’exorciste au Cameroun, il s’est porté volontaire à effectuer une rokia pour l’ensemble des joueurs, trouvant que les buts ratés et l’inefficacité sont dues à un travail de sorcellerie. La fédération qui semble très dérangée par des publications pareilles rappelle que «les joueurs et les membres des différents staffs, tout en ayant la foi nécessaire, défendront crânement les couleurs de l’Algérie en s’appuyant sur leur talent, leur force de caractère et tout le travail accompli à ce jour», conclut le communiqué. 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus