Soudan du Sud : l’ONU redoute une « tragédie aux proportions effrayantes »

0
8

La Commission de l’ONU chargée de la question des droits de l’Homme au Soudan du Sud a prévenu qu' »une tragédie aux proportions effrayantes » se déroulait actuellement au Soudan du Sud. S’exprimant vendredi devant le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, la présidente de la commission, Yasmin Sooka, a indiqué que des dispositions cruciales de l’accord de paix revitalisé n’ont toujours pas été mises en œuvre, et que ce pays d’Afrique de l’Est se trouve à un moment « critique » de sa transition. Dans une telle ambiance, les élections prévues ou attendues en 2023, pourraient plonger le Soudan du Sud « dans une violence massive », a-t-elle mis en garde, invitant la communauté internationale à garder un œil sur « la tragédie aux proportions effrayantes » se déroulant actuellement au Soudan du Sud. Le conflit qui y fait rage est la cause principale du déplacement de deux millions de personnes et de 2,3 millions de réfugiés. Aussi, à cause de ce conflit pas moins de 8,9 millions de personnes ont désespérément besoin d’aide humanitaire, a insisté Mme Sooka. Sur le terrain, les violences et les abus ne faiblissent pas. La Commission a ainsi documenté de nombreuses violations dans ce conflit qui se déroule actuellement au niveau local à Tambura, Warrup, Jonglei, dans la région de Greater Pibor et à Bentiu.