L'Algérie Aujourd'hui
A la Une Dernières infos

Taux de remplissage des barrages : le point sur la situation

/Malgré les fortes chutes de pluie enregistrées durant plusieurs semaines, le taux de remplissage des barrages est encore faible. C’est en tout cas ce que la chargée d’études et des synthèses au niveau du ministère des ressources en eau, Lamia Lehtihet, a révélé hier.

Invitée de nos confrères de la Radio Chaîne III, elle a affirmé que le taux de remplissage des barrages du côté ouest du pays est estimé à 23% et que celui du centre n’est que de 16%. Quant aux régions de l’intérieur du pays, elle a souligné qu’il faut patienter encore d’une semaine à un mois avant que les chiffres ne tombent et qu’on puisse avoir une idée bien précise de leur état. Concernant la raison qui a fait que le remplissage soit jusque-là insuffisant,  elle a précisé que c’est dû aux nombreuses fuites, ce qui signifie que les eaux de pluie se jettent directement dans la mer sans qu’elles ne soient stockées.

Le 6 novembre 2021, le taux de remplissage des barrages exploités sur l’ensemble du territoire national a atteint en moyenne 35,26%. Le ministère des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique a indiqué que ces quantités d’eau stockées ont été enregistrées à travers 75 barrages exploités jusqu’au 6 décembre. Selon le calendrier de l’Agence nationale des barrages et des transferts transmis par le ministère, 11 barrages seulement sont remplis à 80%, ces barrages sont :

1- Barrage du Fergoug (Mascara) 87,45%

2- Barrage Oued Taht (Mascara) 98,99%

3- Barrage Ksob (M’sila) avec 86,95%

4- Barrage de Kissir (Jijel) 96,36%

5- Barrage Boussiaba (Jijel) 88,78%

6- Barrage Beni Haroun 87,70%

7- Barrage Oued Athmania (Mila) 97,52%

8- Barrage Beni Zid (Skikda) 94,39%

9- Barrage d’Ouldjet Mellègue (Tebessa) 87,08 %

10- Barrage Tagharist (Khenchela) 81,25%

11- Barrage Boukhroufa (Al Tarf) 83,85%.

Les barrages assurent 33% des besoins en eau potable

Les informations données par le ministère indiquent que le pourcentage de remplissage au niveau de 44 barrages sur les 75 qui sont exploités est inférieur à 35%. Ceci est lié aux barrages de Beni Bahdel et Mefrouch (Tlemcen) qui ont un taux de remplissage de 3,35% et 0,73%. Le taux de remplissage du barrage de Beni Slimane (Médéa) a atteint 6,45% et celui du barrage de Keddara de seulement 19,96%. Pour rappel, les barrages assurent l’équivalent de 33% des besoins nationaux en eau potable, estimés à 3,7 milliards de mètres cubes, sachant que la moitié de ces besoins représentent les eaux souterraines et 17% du dessalement de l’eau de mer.

Un taux national de 33%

Le ministre des Ressources en eau, Karim Hasni, a révélé que 143 millions de mètres cubes d’eau ont été collectés dans les barrages au niveau national portant le taux de remplissage de ces derniers à 33%. Le ministre a déclaré qu’ »au cours de la période du 5 au 10 novembre, 143 millions de mètres cubes d’eau ont été stockées dans des barrages au niveau national ». Il a également ajouté que le taux de remplissage des barrages au niveau national « a atteint 33%, surtout après les pluies récentes ». En revanche, le ministre a affirmé que son département ministériel « travaille actuellement à s’appuyer sur les eaux souterraines jusqu’au lancement d’usines de dessalement d’eau de mer comme alternative aux barrages ».

F. C.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus