Tebboune : «J’aurais aimé que les chouhada voient ça»

0
3460
Tebboune : «J'aurais aimé que les chouhada voient ça»

Le président de la République a usé d’un langage particulièrement direct pour louer les efforts de l’armée nationale dans ses programmes de développement.

Ses nouvelles orientations économiques avec la diversification de ses sources d’approvisionnement en investissant le créneau économique. L’ANP a réalisé le meilleur investissement industriel avec la reprise de l’infrastructure de Tiaret qui remonte aux années 1980, pour réaliser la meilleure unité de montage automobile.

Des véhicules militaires, lourds, de transport et des véhicules à usage civil. Bien des entreprises nationales se sont rabattues sur les produits de l’ANP, notamment Cosider,
l’ETUSA, le transporteur public d’Alger qui s’est doté de bus Mercedes ou encore la société de transport ferroviaire pour les besoins du transport de son personnel.

A terme, il est préconisé, selon les protocoles d’accords signés à Alger, que certains pays
africains achètent certains de ces véhicules fabriqués dans l’unité de l’ANP. C’est sans doute dans cette perspective que l’ANP a opté pour une exposition gigantesque au palais des expositions à l’occasion de la 54e édition de la foire internationale d’Alger, placée sous le signe du décollage de l’investissement et de la croissance.

Cela n’a d’ailleurs pas échappé au regard du chef de l’Etat qui s’est particulièrement
attardé sur l’immense stand de l’ANP pour convoquer à l’occasion les martyrs pour leur faire part de l’évolution fulgurante que connait l’armée nationale, sa professionnalisation et son développement économique à travers des investissement industriels.

Les clients actuels de cette industrie demeurent les entreprises et les établissements
publics, mais la qualité de ses produits plaide pour de grandes possibilités ou opportunités
d’exportations des véhicules notamment aux pays africains partenaires de l’Algérie.

« J’aurais aimé que les chouhada soient là pour voir ce qu’est devenue l’ALN », a clamé le président Abdelmadjid Tebboune devant le stand de l’ANP, ajoutant : « L’industrie militaire est la fierté de l’Algérie. »

Le chef de l’Etat ira encore plus loin en encensant l’ANP pour son œuvre industrielle qui a
montré des performances particulières. « L’industrie militaire est la fierté de l’industrie nationale », a appuyé M. Tebboune qui confirme à cette occasion les performances de l’industrie militaire, qui répond à ses besoins et subvient aux besoins des entreprises
et organismes publics en matière de véhicules de transport.

Il va sans dire que l’appréciation de M. Tebboune sur l’industrie militaire pourrait provoquer
le déclic pour le développement du tissu industriel national, cela d’autant plus qu’il a inscrit aux priorités de son programme la relance économique. En prime l’industrialisation du pays, dont les instruments juridiques viennent d’être adoptés. De bon augure. L’industrie militaire donne l’exemple à suivre.

Y. S.