Tebboune : «La nouvelle Algérie est propre et n’a aucun complexe»

0
14

/Comme il est de coutume, le président de la République a rencontré, en marge de sa visite au Koweït, la communauté algérienne établie dans le pays. Le Président a écouté les préoccupations des intervenants et répondu ensuite à leurs questions dans une ambiance conviviale. Avec son franc-parler habituel, le chef de l’Etat a invité les Algériens et même les étrangers à venir investir en Algérie à condition de respecter les lois en vigueur.

 «Nous allons adopter la nouvelle loi sur l’investissement dans à peu près un mois. Vous êtes tous les bienvenus, vous pouvez investir, faire des profits et transférer votre argent dans un cadre légal. L’Algérien, lorsqu’il vient investir ici au Koweït, il doit respecter certaines règles, obéir aux lois du pays qui l’accueille, et bien c’est pareil pour nous. Venez et vous serez sous la protection de l’Etat algérien, soyez-en sûr, l’Algérie a changé, vous n’avez absolument aucune crainte à nourrir», leur dira Tebboune.

«La nouvelle Algérie, ce n’est pas un nouveau Président, mais de nouvelles pratiques et de nouvelles mœurs»

Sur le même sujet, le président de la République a expliqué sa conception de «la Nouvelle Algérie». À ce propos, il dira : «La Nouvelle Algérie, ce n’est pas moi, ce n’est pas un nouveau président, ou un nouveau ministre, la Nouvelle Algérie, ce sont de nouvelles pratiques, de nouvelles mœurs, la Nouvelle Algérie, c’est des hommes propres, honnêtes, la Nouvelle Algérie n’a aucun complexe, ni en ce qui concerne l’investissement, ni dans les autres domaines, ça vous pouvez en être sûrs», explique le Président, qui en l’espace de 3 jours a rencontré plusieurs chefs d’Etat, entre autres Al-Sissi (Egypte) Al Raissi (Iran), les Emirs du Koweït et du Qatar et le Premier ministre libyen. Tebboune a aussi effectué deux visites officielles au Qatar et au Koweït lors desquelles il a abordé le sommet arabe, les questions internationales en plus des sujets relatifs à l’économie et l’investissement. Tebboune a aussi pris part au sommet sur le gaz et expliqué la vision de l’Algérie à ce sujet et enfin, pour conclure, rencontré des Algériens dans deux pays du Golfe avec lesquels il a pu avoir une idée sur leurs préoccupations. On reviendra dans notre édition de demain sur le contenu des discussions tripartites avec ses homologues du Koweït et de l’Egypte.

Y. C.