Tebboune: L’Algérie et la Sierra Leone oeuvreront ensemble au maintien de la paix

0
176
Le Président Tebboune

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a affirmé, ce mercredi, que « l’Algérie et la Sierra Leone en tant que membres non permanents du Conseil de sécurité, travailleront ensemble pour contribuer au maintien de la paix et de la sécurité internationales conformément aux principes de la Charte des Nations Unies et aux règles du droit international ».

Le Président Tebboune a souligné, à l’issue de ses entretiens avec son homologue sierra léonais, M. Julius Maada Bio, que les deux pays continueront à œuvrer pour appeler la communauté internationale, en particulier le Conseil de sécurité, à assumer ses responsabilités historiques, juridiques et morales à l’égard de l’injustice historique à laquelle le peuple palestinien est exposé et des conditions qu’il vit à Gaza qui fait l’objet  d’un génocide et de crimes de guerre inhumains sous les yeux d’un monde incapable de dissuader l’occupation sioniste.

Le président de la République a affirmé également que l’Algérie et la Sierra Leone « continueront à œuvrer pour trouver une solution juste et durable à la question du Sahara occidental, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité et à la légitimité internationale ».

« Nous avons eu l’occasion, à un autre niveau, de discuter des moyens de coordonner les positions et les visions sur les questions de sécurité aux niveaux international et continental, notamment au Conseil de sécurité, d’approfondir les consultations et d’échanger des points de vue sur de nombreuses questions, notamment la situation dans la région du Sahel et en Afrique de l’Ouest », a t-il poursuivi.

Mettre fin à l’injustice dirigée contre l’Afrique

A ce titre, Tebboune a indiqué qu’il était d’accord avec le Président de Sierra Leone sur « un soutien et une coordination conjoints au sein de l’Union africaine pour contribuer au renforcement de la paix et de la sécurité sur notre continent et à la résolution de nos différends » tout en « s’efforçant de corriger les erreurs historiques », et l’injustice dirigée contre l’Afrique en œuvrant pour permettre une représentation équitable du continent.

Il a, ainsi, exprimé l’espoir que la visite du président Julius Maada Bio en Algérie contribuerait à « donner un nouvel élan à la coopération bilatérale entre les deux pays pour qu’elle soit à la hauteur de la volonté politique ».

Établir un conseil d’affaire conjoint

Dans le même contexte, il a expliqué qu’il a été convenu de renforcer la coopération, les échanges commerciaux et l’expertise dans plusieurs domaines entre les deux pays, tels que l’énergie, le commerce, l’industrie, l’agriculture, l’enseignement supérieur, la recherche scientifique et la pêche maritime.

Il a également précisé qu’il a été convenu d’établir un conseil d’affaires conjoint pour construire des ponts de coopération entre les opérateurs économiques des deux pays.

Le président Tebboune s’est d’ailleurs dit convaincu que cette visite donnerait un « nouvel élan » aux relations bilatérales entre les deux pays et renforcerait les consultations afin de parvenir à un partenariat « constructif » qui servirait les intérêts des deux pays.