Tebboune: L’investissement fait partie des « priorités stratégiques » de l’Algérie

0
308
Tebboune plaide pour la réforme de l'action arabe commune

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé, ce vendredi, que l’Algérie continuera à assurer toutes les conditions et tous les moyens pour promouvoir  l’investissement et améliorer et protéger le climat des affaires dans le pays, au pofit, a t-il précisé, « des investisseurs nationaux ou étrangers ».

« L’investissement fait partie des priorités stratégiques », a souligné Tebboune dans un discours lu en son nom par le Conseiller à la Présidence de la République chargé des Affaires Juridiques et Judiciaires affaires, M. Boualem Boualem, à l’ouverture du Forum international sur « le rôle de l’avocat dans l’accompagnement des investissements et le règlement des contentieux ».

« Les opérateurs économiques, qu’ils soient algériens ou étrangers, doivent être convaincus que l’Algérie oeuvre et continuera d’oeuvrer à assurer toutes les assises nécessaires pour soutenir l’investissement, améliorer et protéger le climat des affaires de tout obstacle ou contrainte pouvant entraver l’activité des investisseurs dans notre pays », a t-il affirmé.

Le président de la République a également souligné que l’investissement, qu’il soit interne  ou externe, est considéré comme l’une des « priorités stratégiques de l’Algérie dans le cadre de la nouvelle orientation adoptée par l’Etat dans ce domaine face aux exigences du développement et aux mutations mondiales qui ont un impact direct sur les économies des pays ».

Tebboune a rappelé, dans son discours, que la constitution de novembre 2020 a accordé une place importante à l’investissement pour la réalisation des objectifs de développement et la diversification de l’économie nationale en assurant sa pérennité

Dans le même sens, il a souligné l’importance des réformes engagées par l’Etat pour soutenir l’investissement, notamment aux niveaux législatif, réglementaire, administratif et institutionnel, notamment dans les secteurs de la finance, de la banque, de l’industrie et de l’agriculture.

Ces réformes, a t-il ajouté, ont pour objectif d' »améliorer le climat de l’investissement et renforcer son attractivité notamment après la cristallisation de la vision prospective de l’économie nationale à travers la Constitution de novembre 2020 qui consacre la liberté de l’investissement, du commerce et de l’entreprenariat ».

l’Etat a assuré les conditions auxquelles aspire tout investisseur

A la même occasion, Tebboune a affirmé quel’Etat avait assuré toutes les conditions auxquelles aspire tout investisseur.

Parmi les réformes et les mesures prises pour garantir toutes les conditions auxquelles aspire un investisseurs, le président de la république a cité « le principe de sécurité juridique » , « la stabilité législative »,  » une justice indépendante », « la révision de toutes les lois relatives à l’investissement », « la révision du Code de commerce »,  « la mise en place de mesures de sauvetage des entreprises en difficulté », « la dépénalisation de certains actes de gestion des entreprises », « la loi sur l’investissement consacre le principe de la liberté de commerce et d’investissement », « l’installation de tribunaux spécialisés dans les affaires commerciales »

Lire aussi: Il prône des stratégies sectorielles prospectives et de long terme : Tebboune veut en finir avec «la gestion au quotidien»