L'Algérie Aujourd'hui
Dernières infos

Tizi-Ouzou : Démantèlement d’un réseau criminel spécialisé dans le vol via Internet

Selon un communiqué de la gendarmerie nationale, un groupe criminel organisé, composé de sept individus, spécialisé dans le vol via Internet, activant à Tizi-Ouzou, a été neutralisé au cours de cette semaine. D’après la même source, les membres de ce groupe, qui activaient dans la région de Yakourene, Timizart Loghbar et Tizi Rached, notamment, recouraient aux réseaux sociaux pour appâter leurs victimes par des pseudos opérations de vente ou d’achat de certains équipements coûteux (matériel agricole, moteurs de véhicules…). Pour les besoins de la transaction fictive, un rendez-vous est donné à la victime dans un endroit isolé. Une fois sur place, celle-ci est agressée à l’arme blanche et volée. On lui vole son véhicule, de l’argent et autres objets de valeur, a-t-on indiqué de même source. Une souricière a été mise en place par les services de la compagnie d’Azazga, afin de mettre ce groupe criminel hors état de nuire. A cet effet, les éléments de ce corps se sont fait passer pour des clients et ont obtenu un rendez-vous pour une transaction, a-t-on appris du groupement territorial de Tizi-Ouzou. Les mis en cause dans cette affaire sont arrivés sur le lieu du rendez-vous, à Tala Toulmouts (commune de Tizi-Rached) à bord d’une Peugeot 206 rouge. Cinq d’entre eux ont été interpellés sur place après avoir tenté vainement de résister, alors que deux ont pris la fuite dont un a été ensuite arrêté, alors que le septième est activement recherché par la gendarmerie, a-t-on signalé. Ce groupe criminel est présumé auteur de plusieurs actes d’agression, dont le vol d’un véhicule commis en octobre 2021 dans la région de Yakourene, sous la menace d’une arme à feu de catégorie 5. Entre février et mars derniers plusieurs autres actes similaires ont été commis par ces mêmes individus, a-t-on ajouté de même source. Outre la neutralisation de ce groupe, les services de la gendarmerie ont saisi plusieurs armes blanches, dont deux poignards et une grande épée, des menottes en plastique, deux téléphones portables, la Peugeot 206, et une somme de 130 000 DA, a-t-on fait savoir.

O.K.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus