Tizi-Ouzou : les écoles de Boudjima passent à l’énergie solaire

0
69
Projet de 2000 MW : 77 offres techniques retenues

Les établissements scolaires de la commune de Boudjima au Nord-est de Tizi-Ouzou, seront alimentés, dans leur totalité, en énergie solaire d’ici 15 jours, a-t-on appris hier du premier responsable de cette commune, Smail Boukherroub. « Sur les 8 écoles que compte la commune, 6 sont déjà équipées en installations solaires et sont fonctionnelles et les 2 autres restantes le seront dans 2 semaines, au plus tard » a-t-il indiqué, ajoutant que « 80% du réseau d’éclairage public du chef-lieu de la commune a été, également, remplacé par des panneaux photovoltaïques ». L’idée du passage à l’énergie solaire a germé en 2018 à cause de la facture très salée de l’énergie électrique due à la Sonelgaz par la commune qui était dans l’incapacité d’honorer sa dette. A la même période, souligne-t-il, la fondation Zinedine Zidane avait proposé un don d’une ambulance équipée au profit de la commune dans le cadre d’un programme d’aide.  « Je leur avais alors suggéré d’équiper l’école du chef-lieu en panneaux photovoltaïques, en lieu et place de ce don, ils ont marché pour la première, et l’APC a équipé depuis 5 autres écoles » explique l’édile communal. Ensuite, poursuit-il, « nous avons commencé à remplacer le réseau d’éclairage public en luminaires fonctionnant à l’énergie solaire vu que celui électrique est défectueux. Et comme ça a bien marché, nous avons procédé par tranches en fonction du budget  de la commune ». Le coût approximatif de ces opérations s’élève, selon Boukherroub, à environ 12.000.000 DA. « Une somme conséquente pour une commune rurale comme la nôtre mais ça valait le coup car cela nous permettra de réduire de moitié nos dépenses en énergies, soit entre 2.000.000 à 2.500.000 DA par an » a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici