Transport : Chorfa pour accélérer la cadence

0
1235
Transport : Chorfa pour accélérer la cadence

Par Samir Leslous

Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale jusqu’à jeudi dernier, Youcef Chorfa a pris hier ses nouvelles fonctions de ministre des Transports, en remplacement de Kamel Beldjoud.

Dès son installation, Chorfa a encore une fois montré son empressement à aller vite en besogne.

En effet, juste après avoir remercié le président de la République pour la confiance mise en lui, Chorfa a appelé les cadres du secteur des transports à «unir les rangs et à redoubler d’effort pour œuvrer à concrétiser les engagements du président de la République visant le décollage économique et contribuer à l’édification de l’Algérie nouvelle».

A dire vrai, cet empressement de Chorfa à aller de l’avant n’est pas nouveau. Durant son passage à la tête du ministère du Travail, il s’est fait la réputation de l’homme qui concrétise ses chantiers comme par une baguette magique.

Ce qui a valu à ses réalisations d’être citées comme exemple par le président de la République.

En effet, Abdelmadjid Tebboune, lors d’une rencontre avec la presse nationale, a cité plusieurs chantiers de Chorfa comme matière à donner satisfaction.

Le dossier des retraites, des chômeurs, du système social pour la communauté algérienne à l’étranger… sont certains des chantiers que Chorfa a concrétisés en un temps rapide.

Mais si Youcef Chorfa a été choisi pour mener désormais les projets du secteur des transports, ce n’est, sans doute, pas un simple hasard.

Ce secteur compte même parmi ceux qui nécessitent un nouveau souffle, donc du sang neuf.

D’aucuns se souviennent de deux déclarations, somme toutes récentes, du président de la République concernant ce secteur des transports. Des déclarations faites sur fond de colère, se souvient assurément l’opinion publique.

La première concerne la restructuration des deux compagnies de transport aérien et maritime nationales. Le président avait même fixé un délai pour achever ce projet mais jusque-là le chantier demeure toujours en cours.

La seconde, encore plus récente, est celle relative aux projets de voies ferrées. Tebboune a, lors d’un récent conseil des ministres, exigé à ce que les délais de réalisation des voies ferrées liées aux mines de fer de Gara Djebilet et de phosphate à Souk Ahras et Tébessa soient revus.

Tebboune a expliqué qu’il était inacceptable avec les moyens modernes existant d’attendre 2030 pour voir ces voies ferrées réalisées.

Pour aller vite, il est clair qu’un Chorfa qui est connu pour sa rapidité dans le rythme de ses réalisations ne peut être qu’un choix judicieux.

S.L.