L'Algérie Aujourd'hui
Le Monde

Ukraine : Guterres demande 4 jours de « pause humanitaire »

Le SG de l’ONU salue le rôle de l'Algérie en Afrique du Nord et au Sahel

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a dénoncé hier l’offensive russe dans l’est de l’Ukraine et demandé aux deux parties d’arrêter les combats pour une « pause humanitaire » de quatre jours à l’occasion de la Pâque orthodoxe. « Je demande aujourd’hui une pause humanitaire de quatre jours pour la semaine sainte », de jeudi à dimanche, « pour permettre l’ouverture d’une série de couloirs humanitaires » en Ukraine, a déclaré le chef de l’ONU. Cette suspension des combats servirait à l’évacuation des civils « des zones de confrontations actuelles et attendues », avec l’aide de la Croix-Rouge, et à l’acheminement de l’aide humanitaire « dans les zones les plus touchées comme  Marioupol, Kherson, Donetsk et Lougansk », avance-t-il. « Plus d’un tiers » des 12 millions de personnes qui ont besoin d’aide humanitaire en Ukraine se trouvent dans ces quatre villes, selon lui. « Nous prévoyons que ce chiffre va atteindre 15,7 millions — soit 40% des Ukrainiens qui sont encore dans le pays », a-t-il ajouté. « Cette année, la semaine sainte orthodoxe est observée à l’ombre d’une guerre qui représente la négation totale du message de la Pâque », « une saison pour le renouveau, la résurrection et l’espoir », a regretté Antonio Guterres, appelant encore au dialogue entre Russes et Ukrainiens.

« Cette Pâque coïncide avec une offensive russe dans l’est de l’Ukraine. L’intense concentration des forces et de la puissance de feu rend cette bataille inévitablement plus violente, sanglante et destructrice », a encore dit le secrétaire général. La Russie a déclaré hier avoir mené une dizaine de frappes sur l’est de l’Ukraine, qu’elle entend « libérer », le chef de la diplomatie russe évoquant le début d’une « nouvelle phase » de la guerre qui dure depuis bientôt deux mois. Au lendemain de l’annonce par Kiev d’une nouvelle offensive d’ampleur de Moscou dans l’est de l’Ukraine, les forces armées ukrainiennes ont confirmé que les Russes avait « intensifié leur offensive » tout le long de la ligne de front dans l’est du pays. Ces dernières semaines, après avoir échoué à prendre le contrôle de la région de Kiev, la campagne militaire russe s’est réorientée vers le bassin du Donbass, partiellement contrôlé par les forces prorusses depuis 2014.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus