Un promoteur israélien diffuse des projets de construction à Ghaza

0
1440
Capture du compte instagram @hareyzahav

Des images de duplexes implantés entre les immeubles bombardés de la bande de Ghaza créent l’émoi sur les réseaux sociaux. Sans le moindre scrupule, un promoteur israélien publie des plans de futures constructions sur les terres palestiniennes sous le slogan « une maison à la plage ». Alors que l’offensive de l’occupant sioniste continue de faire des ravages sur le peuple palestinien, un promoteur immobilier fait des projets pour s’emparer des terres des Ghazaouis. Il s’agit du promoteur immobilier Harey Zahav. Sur sa page
Instagram, il a publié une série des croquis d’habitations alignées et superposées sur les ruines de Ghaza. Elle est recouverte du message écrit en hébreu « une maison à la plage n’est pas un rêve ». Elle est jugée « provocante » et « inhumaine » ou encore « traduisant les aspirations d’une partie des Israéliens à récupérer Ghaza » selon les internautes. Malgré l’indignation provoquée par ces photos, le promoteur confie à la presse que ses plans ont pour but « d’ouvrir une discussion » sur la recolonisation de Ghaza.