Vente des billets du match MCA-USMA : Revoilà l’anarchie !

0
1338
Vente des billets du match MCA-USMA : Revoilà l’anarchie !

La capitale sera au rendez-vous ce vendredi partir de 18h avec le derby algérois entre le MCA et l’USMA. La rencontre prévue pour le compte de la 26e journée de la Ligue 1 Mobilis sera domiciliée au stade du 05 juillet.

Cependant et contrairement à la précédente rencontre entre les deux clubs qui s’est tenue le 25 décembre dernier, l’opération de vente des billets ne s’est pas faite via la plateforme numérique Tadkirati.

En effet, la direction du complexe olympique Mohamed Boudiaf et du stade du 5 juillet d’Alger a annoncé mercredi que l’opération de vente des billets d’entrée pour le derby algérois se fera au niveau de deux points de vente sont le stade du 5 juillet et le stade Omar Hamadi de Bologhine.

Une décision qui a suscité de nombreuses interrogations et même l’étonnement du public sportif et des supporters des deux clubs qui ont fait le déplacement par centaines et se sont entassés devant les points de vente, créant ainsi des scènes d’anarchie, de désorganisation et d’insécurité, ceci, en plus du retour du marché noir et informel aux alentours du stade.

Des supporters que nous avons joints par téléphone, nous ont assuré que des billets du match ont déjà étaient vendu à 2000 DA sur le marché noir, alors que le prix réel est de 500 DA.

Retour en arrière

De nombreux supporters ont même dormi sur place pour augmenter leurs chances de trouver des billets d’entrée pour le match. D’autres sont arrivés aux premières heures de la matinée provoquant des rassemblements d’une envergure inédite autour de l’enceinte du stade.

Des centaines de supporters du MCA se sont massés depuis dimanche près des guichets de ce stade, comme le montrent de nombreuses vidéos postées par des internautes sur les réseaux sociaux. Une foule immense s’est tassée derrière des barrières de sécurité installées le long de la route, en créant une file d’attente interminable et anarchique.

Des scènes que l’on croyait révolues, mais qui ont vite ressurgi après la décision du complexe sportif du 05 juillet de revenir à l’ancienne méthode pour la vente des billets, et ce, malgré l’instance des pouvoirs publics à leur tête le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, pour la numérisation de l’ensemble des secteurs et des services.

Malheureusement et malgré l’avancée considérable enregistrée à travers la majorité des secteurs publics en matière de numérisation, le secteur des sports et plus particulièrement celui du football, semble traîner le pas et ses dirigeants ne semblent pas presser pour mettre un terme à ces scènes d’anarchie qui ternissent l’image de l’Algérie en Afrique et dans le monde.

O.K.