Verre plat : l’Algérie, 1er producteur en Afrique

0
1776

Par Nabil M.

L’Algérie domine le marché africain du verre plat, grâce à son usine de production de cette matière, utilisée principalement dans le secteur du bâtiment ainsi que diverses autres utilisations industrielles.

Il s’agit de l’entreprise privée Mediterranean Float Glass (MFG), implantée dans la région de Larbâa, à l’est de la wilaya de Blida, et filiale de Cevital, qui a su s’imposer dans le monde de l’industrie du verre, en positionnant l’Algérie comme pays exportateur en cette matière.

Selon le directeur de la logistique de l’entreprise, Adel Ouhlima, qui s’est exprimé à l’agence APS, cette unité de production de verre plat «est la première à l’échelle africaine et 5e au niveau mondial en termes de production et de qualité». Présente dans différents marchés, MFG répond non seulement à la demande locale, mais elle a également réussi à conquérir des marchés internationaux, avec une forte présence en Tunisie.

Cette filiale du groupe Cevital, qui a commencé son activité en 2007, avait lancé sa deuxième ligne de production en 2016, pour un coût d’investissement de 120 millions d’euros, ce qui a porté sa capacité de production globale à 1400 t de verre par jour, soit de quoi lui assurer un taux de croissance de plus de 130% et un chiffre d’affaires de plus de 45 millions d’euros, selon les estimations du groupe.

23 t de verre plat exportées vers la Tunisie

Dans le cadre de ses contrats avec ses clients, MFG a exporté, au début de la semaine, 23 t de verre plat vers la Tunisie, conformément au programme tracé par l’entreprise qui prévoit, selon son responsable de la logistique, «l’affectation d’un taux de 70% de la production locale à l’exportation».

Le même responsable a ajouté que MFG, qui a déjà exporté ses produits vers plusieurs autres pays, dont l’Italie, l’Egypte et les pays des Balkans, projette de pénétrer les marchés des Etats-Unis, du Brésil et de l’Argentine. Une démarche qui permettra à l’Algérie de renforcer sa présence dans les marchés internationaux du secteur de l’industrie de la verrerie, ce qui permettra également au pays, d’augmenter ses exportations hors hydrocarbures.

Il est à noter que le marché du verre plat connaît une croissance mondiale, propulsée par le développement de l’urbanisation, qui stimule la demande de construction et les besoins en bâtiments et en infrastructures, entraînant ainsi une consommation accrue de verre plat. Une tendance qui est appelée à se poursuivre à mesure que l’urbanisation persiste, offrant des opportunités d’expansion du marché dans le secteur de la construction.

Rappelons que le verre plat est largement utilisé dans le secteur de la construction en raison de sa large gamme de fonctions, de l’isolation thermique à l’insonorisation et des applications de sécurité à la protection solaire. Il est ainsi utilisé dans les fenêtres, les façades, les portes, les cloisons intérieures, les balustrades, les devantures de magasins et les garde-corps d’escaliers et de balcons, entre autres éléments de construction.

N.M.