«Vibration chromatique» : Toutes les richesses du sud au plaisir des yeux

0
81
«Vibration chromatique» : Toutes les richesses du sud au plaisir des yeux

L’agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) accueille la nouvelle exposition de peinture de l’artiste plasticien Abdelhalim Selami. Intitulée « vibrations chromatiques », elle
sera visible du samedi 16 au dimanche 31 décembre 2023 à Dar Abdeltif.

PAR DELLOULA MORSLI

Abdelhalim Selami , artiste peintre, revient avec une nouvelle exposition dont le vernissage est prévu le 16 décembre à partir de 15h30, à Dar Abdeltif. Particulièrement habile dans l’emploi de la couleur, cet enfant des grands espaces puise dans la lumière, les coutumes et les traditions de sa terre natale.

Toutes les richesses du sud caressent les yeux du peintre depuis sa tendre enfance, en particulier les valeurs spirituelles qui appellent à la générosité, l’hospitalité et la simplicité. Né le 20 décembre 1964 à Touggourt, Abdelhalim fréquente l’école supérieure des beaux-arts d’Alger et en sort diplômé en 1993. Artiste peintre prolifique, il poursuit ses études et
décroche, en 2012, un magistère en option arts et science de l’art. Il exerce par la suite, en qualité de maître assistant à l’institut de formation supérieure des cadres de la jeunesse à Ouargla.

Ses toiles, imprégnées de valeurs ancestrales, se distinguent par des compositions qui oscillent entre l’art figuratif et l’art abstrait. Adepte du collage, Abdelhalim utilise également des matériaux tels que le sable ou l’argile afin de rendre compte de l’architecture saharienne, des scènes du quotidien et des personnages qui les animent. Cette richesse culturelle est le fil conducteur de l’ensemble de son œuvre.

Le plasticien compte à son actif plusieurs expositions personnelles et collectives en Algérie et à l’étranger. Il fut, entre autres, lauréat du premier prix international des arts contemporains au salon du Luberon à Pertuis en 1995. Après « Chuchotement des Oasis » en 2021, le natif de la capitale de Oued Righ compte bien nous en mettre plein la vue avec « Vibration chromatique ».

D. M