Violation des droits des enfants: L’entité sioniste sur « la liste de la honte » de l’ONU

0
111
L'entité sioniste sur la liste de la honte de l'ONU

Les Nations unies ont inscrit, ce vendredi, l’entité sioniste sur « la liste de la honte » sur les droits des enfants lors de conflits, pour ses violations répétées des droits des enfants palestiniens et ses massacres en Palestine occupée notamment dans la bande de Gaza, ont rapporté plusieurs médias.

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres publie chaque année, sur demande du Conseil de sécurité, un rapport qui répertorie les violations des droits des enfants dans une vingtaine de zones de conflits dans le monde et liste en annexe les responsables de ces violations.

La publication de cette « liste de la honte » est prévue le 18 juin, a-t-on précisé.

A ce titre, l’UNICEF a déclaré que « plus de 13.000 enfants ont été tués et des milliers d’autres ont été blessés » pendant l’agression sioniste en cours à Gaza depuis le 7 octobre 2023.

Et la directrice exécutive de l’organisation, Katherine Russell, a déclaré à CBS News qu’un tel taux de décès d’enfants n’avait jamais été enregistré dans presque aucun autre conflit dans le monde.

La décision saluée par le ministère palestinien des AE

Le ministère palestinien des Affaires étrangères et des Expatriés a salué cette décision qu’il considère comme « un pas dans la bonne direction » pour tenir l’occupation responsable de ses crimes dans les territoires palestiniens notamment à Gaza.

Le ministère a affirmé dans un communiqué publié samedi par l’agence de presse Wafa, que l’absence de responsabilité internationale envers l’occupant l’ont encouragé à persister dans la perpétration de davantage de violations et de crimes contre notre peuple, y compris le ciblage systématique et généralisé des enfants ».

Il a souligné que « le moment est venu pour la communauté internationale d’unir ses efforts pour assurer la protection des enfants de Palestine et mettre un terme à leur ciblage délibéré par l’occupation ».