Vol de la base de données par la société française : le DG du métro d’Alger dément

0
10

Le directeur général du métro d’Alger Ali Arezki a démenti hier la rumeur disant que l’entreprise française RATP-El-Djazaïr, qui gérait le métro d’Alger aurait emporté avec elle la base de données permettant le fonctionnement du métro. « J’apporte un démenti formel à ces rumeurs. Tout ce qui a été dit à ce sujet est faux. Le retard dans la reprise du trafic est dû essentiellement à la Covid. La RATP n’a rien à voir dans tout ça », affirme-t-il. A propos de la filiale de l’EMA qui va prendre le relais, Arezki Ali rassure : « Nous allons travailler avec une équipe 100% algérienne. Nous avons beaucoup appris de l’entreprise française, j’estime qu’on est prêts à reprendre le flambeau ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici