Atal va-t-il rater la CAN?

0
115
Le 5-Juillet rend hommage à Attal

Youcef Atal avait été placé en garde à vue jeudi, puis relâché vendredi. Il sera jugé le 18 décembre prochain en France, pour avoir relayé une publication en solidarité avec le peuple palestinien, a annoncé vendredi le parquet de Nice.

En attendant, le natif de Tizi Ouzou a été placé sous contrôle judiciaire avec une caution de 80.000 euros et une interdiction de quitter le territoire français, « sauf pour des motifs liés
à son activité de footballeur ». Titulaire indiscutable en sélection et appelé à disputer la CAN
2024 avec les Fennecs au mois de janvier prochain en Côte d’Ivoire, cet élément incontournable sur l’échiquier de Belmadi pourrait bien faire un trait sur cette compétition si le tribunal prolonge son IQTF ou, pire, l’inculpe. Jusque-là, le meilleur soutien à Atal est venu du vice capitaine de l’équipe nationale d’Algérie Sofiane Feghouli.

Ce dernier, dans un poste musclé, assumé et osé sur ses comptes officiels sur les réseaux sociaux, a écrit : « Force Youcef Atal, il a retiré son post, il a dit qu’il était désolé pour la fin de la vidéo qu’il n’avait pas vue, subit une mise à l’écart, puis une suspension et maintenant une garde à vue.

Il faudrait que la justice se concentre sur les inutiles des plateaux TV qui sèment la haine. » Hier ce fut au tour de la star mondiale du MMA Khabib Nurmagomedov de soutenir Atal. Ce dernier a écrit sur son compte X : « Voilà la vraie liberté d’expression, bravo la France », taguant dans sa publication le célèbre journaliste Fabrizio Romano, qui à son tour a relayé le post de Khabib.

En plus de la mobilisation de la diaspora algérienne en France et partout en Europe ainsi que celle de nos représentants diplomatiques dans ce pays pour réhabiliter Youcef Atal, une réaction officielle des autorités algériennes est attendue incessamment.