British Airways irrite ses clients algériens

0
1602
British Airways irrite ses clients algériens

Une famille de Bowthorpe (Norwich) a dû dépenser environ 200 £ après la disparition de la
moitié de ses bagages avec British Airways.

Une famille algérienne voyageant avec British Airways a été obligée de dépenser environ 200 £ et parcourir plus de 600 km après que ses bagages aient été retardés de trois jours.

Bachir Tennah, 44 ans, a rendu visite à ses parents en Algérie depuis l’aéroport d’Heathrow – en utilisant British Airways – le 16 juin avec son fils de quatre ans et sa femme de 47 ans.

Cependant, en arrivant à l’aéroport international d’Alger, la famille s’est vite rendu compte que la moitié de ses bagages n’était pas arrivée.

M. Tennah, qui travaille comme opérateur chimique chez Briar Chemicals, a déclaré à Eastern Daily Press : « Nous avons dû acheter des vêtements et des cadeaux perdus jusqu’à l’arrivée du reste de nos bagages. Il y avait aussi du chocolat et des bonbons que j’avais
achetés pour mes parents et qui ne sont pas arrivés – j’ai donc dû les remplacer également », dira-t-il avec amertume.

« Même lorsque le reste de nos bagages est arrivé, j’ai dû faire un aller-retour de 620 km,
de la maison de mes parents à l’aéroport pour le récupérer. Mais le plus révoltant, c’est que j’ai aussi perdu une journée que je devais passer en principe avec mes parents, c’était toute la raison d’y aller. »

«La prochaine fois, je choisirai une autre compagnie»

Le journal anglais a contacté la compagnie, un porte-parole de British Airways explique : « Nous travaillons toujours dur pour réunir nos clients avec leurs bagages retardés le plus rapidement possible, et nous nous excusons pour tout inconvénient causé. »

Mais ce n’est pas la seule mauvaise expérience de M. Tennah avec British Airways, après avoir déboursé près de 150 £ pour des bagages supplémentaires sur leur vol l’année dernière, pour se faire dire qu’ils devaient les laisser derrière eux lorsqu’ils sont arrivés à
l’aéroport.

Le chimiste algérien a quand même donné une autre chance à la compagnie aérienne,
mais M. Tennah cherchera ailleurs sur le prochain vol de la famille.

« Cela semble arriver à chaque vol. Ils ne semblent pas apprendre leur leçon et cela rend les choses très stressantes, surtout lorsqu’on voyage avec des enfants. Il n’y a eu aucune excuse quand je suis arrivé pour récupérer les bagages – on a l’impression que nous venons d’être ignorés – c’est tellement triste de voir une telle entreprise faire des choses comme ça », a-t-il encore regretté.

Il faut signaler que le problème des bagages est permanent. La dernière fois, c’était un
client d’Air France qui nous avait contacté pour signaler un souci similaire.

R. I.