Comme les imams, les enseignants, les policiers et les médecins : Les avocats, les huissiers de justice et les juges exigent la même protection

0
769
Comme les imams, les enseignants, les policiers et les médecins : Les avocats, les huissiers de justice et les juges exigent la même protection

Reçus hier par la commission juridique de l’APN pour discuter des modifications apportées au code pénal, les représentants du syndicat national des organisations d’avocats ont
présenté un certain nombre de propositions, centrées principalement sur la nécessité
d’inclure des dispositions pour protéger les avocats dans l’exercice de leur travail. La
même chose a été demandée par les représentants de la chambre nationale des huissiers
de justice qui ont abordé les difficultés rencontrées par l’huissier de justice dans l’exercice
de ses fonctions et ont appelé au durcissement des peines en cas d’agression, y compris
des dispositions punitives contre quiconque fait obstacle à l’exécution des décisions de
justice et à la criminalisation des injures dirigées contre lui à travers les réseaux sociaux
et les médias. Le syndicat national des magistrats, représenté par son président, a exigé la
même chose, c’est-à-dire le renforcement de la protection juridique des juges par des
mesures dissuasives.