Corruption : 10 ans de prison ferme requis contre Djamila Tamazrit

0
9

Le procureur de la République, auprès du tribunal de Sidi M’hamed à Alger, a requis hier jeudi, une peine de 10 ans de prison ferme assortie d’une amende de 03 millions de dinars, contre l’ancienne ministre de l’industrie, Djamila Tamazrit. Cette dernière est poursuivie dans une affaire de dilapidation de deniers publics, abus de fonction pour obtention d’indus privilèges et octroi d’indus avantages lorsqu’elle était directrice du complexe agroalimentaire de Corso relevant du groupe Eriad entre 2009 et 2015. Tamazrit est également poursuivie pour fausse déclaration de patrimoine, les investigations ayant révélé qu’elle avait 12 comptes bancaires et non 5 comme elle l’a déclaré lors de l’enquête préliminaire. Le procureur de la République a également requis une peine de 05 ans de prison ferme assortie d’une amende de 03 millions de dinars contre, Belmakki Nacer et Hafidh Akhenach respectivement beau-frère et époux de l’ancienne ministre.

O.K.