Début de transfert des eaux de Sébaou vers le barrage Taksebt

0
7777
Transfert des eaux de Sébaou vers le barrage Taksebt

Le transfert des eaux de l’oued Sébaou vers le barrage Taksebt a repris, ce mardi, avec un débit de 90 000 m3/jour.

Le wali de Tizi-Ouzou, Djilali Doumi a procédé, ce mardi, à la mise en service d’une partie de ce projet de transfert qui consiste à récupérer les eaux de l’oued Sébaou qui finissent habituellement leur course en mer, pour les acheminer, via de grosses conduites, vers la cuvette du barrage Taksebt, sur une distance d’environ 5 km du lieu de pompage.

Lancé au printemps 2021 avec un volumes rédui, ce système de transfert des eaux a été repris en travaux à l’effet d’augmenter sensiblement ses capacités.

En effet, à l’achèvement de tous les travaux engagés par l’entreprise publique, Cosider, ce système permettra le transfert de 270 000 m3/j. Ce qui permettra de renflouer un tant soit peu le barrage Taksebt.

Taksebt: Un taux de remplissage actuel de 16%  

Ce transfert tombe à point nommé tant le barrage Taksebt qui alimente plus de 60% de la population de Tizi-Ouzou en eau potable, ainsi qu’une partie de Boumerdes et Alger, connaît cette année une baisse inédite.

En effet, selon les le wali de Tizi-Ouzou, ce barrage d’une capacité de 180 millions de m3 « enregistre, actuellement, un taux de remplissage de seulement 16%, soit 28 millions de m3 d’eau ».

Selon le directeur du laboratoire des eaux de l’université de Tizi-Ouzou, Malek Abdeslam, qui s’exprimait dans la matinée sur les ondes de la radio locale, le barrage Taksebt n’a jamais connu une telle baisse durant un mois de janvier.

Faute d’une bonne pluviométrie durant l’automne écoulé, les cours d’eau qui alimentaient habituellement ce barrage étaient quasiment à sec jusqu’à l’arrivée des pluies et des neiges durant la semaine en cours.

Ce qui a d’ailleurs conduit les autorités à accélérer la mise en service de ce transfert d’appoint à partir du Sébaou.

« Cette décision a été prise à la faveur des dernières précipitations climatiques qu’a connu la wilaya dans le soucis de faire bon usage des quantités de pluie qui se sont déversées sur la wilaya et de celles attendues de la fonte des neiges », a d’ailleurs souligné à ce sujet le wali, Djilali Doumi.

Transfert Sébaou- Taksebt: 270 000 M3/j en avril prochain

La partie restante, d’une capacité de 180.000 m3, sera livrée en avril prochain, a fait savoir M. Doumi qui a indiqué que la réception totale du projet dans les délais est inscrite comme « l’une des priorités » de l’année en cours.

A la réception de la partie restante de ce projet, pour lequel un montant de 4 milliards de DA a été consacré, le volume à transférer atteindra 270 000 M3/j.

S. LESLOUS