Décès de l’artiste Adlène Bekhouche

0
1300
Décès de l'artiste Adlène Bekhouche

Il était l’un des espoirs les plus prometteurs du théâtre et du cinéma algériens, l’artiste Mohamed Adlène Bekhouche a succombé hier à ses graves brûlures après près d’une semaine de résistance.

Le 17 mai, la ville de Constantine a été secouée par un énième drame causé par un incident domestique. Alors qu’il sirotait tranquillement son café du matin, Adlène Bekhouche est victime d’une terrible explosion de gaz au niveau de son domicile.

Les dégâts sont énormes et le jeune artiste est gravement touché, il souffre de brûlures de 2e et 3e degrés, son cas est jugé très critique. Transféré en urgence par la protection civile au CHU de Constantine, l’état de santé de Adlène Bekhouche peine à se stabiliser, il se dégrade même de jour en jour.

Nécessitant une meilleure prise en charge, son transfert vers la capitale est recommandé, mais ne se fera pas malgré les appels lancés par la communauté d’artistes et sa famille. Le jeune artiste avec la tête pleine de rêves a décidé de rester fidèle à lui-même jusqu’au bout en se retirant de la manière avec laquelle il a toujours vécu, en toute discrétion, laissant le monde du 4e art en deuil.

Une nouvelle affligeante qui a bouleversé plus d’un, ils étaient d’ailleurs nombreux à lui
rendre hommage sur les réseaux sociaux, car en plus d’un talent fou, l’artiste recelait des qualités humaines exceptionnelles.

Pour sa part, la ministre de la culture et des arts a présenté hier ses condoléances à la famille du défunt mais aussi à celle du 4e art.

W. S.