L’hôpital algéro-qatari-allemand: Les travaux seront lancés dans les jours à venir

0
661
Le ministre de la santé reçoit l'ambassadeur du Qatar

Les travaux du projet de réalisation de l’hôpital algéro-qatari-allemand, le plus grand en Afrique, seront lancés incessamment.

Le projet a été l’un des plus importants sujets abordé, ce mardi, entre le ministre de la santé, Abdelkader Saihi, l’ambassadeur du Qatar en Algérie, Abdelaziz Bin Ali Ahmed Al Naama, et le président du Conseil d’administration (PCA) du groupe qatari « Elegancia Healthcare », filiale du holding « Estithmar », Mohammed Moutaz Al Khayyat.

Abordant la profondeur des relations de coopération et de fraternité unissant l’Algérie et le Qatar, et leur renforcement à l’avenir au vu des projets conjoints de partenariat et de coopération dans tous les domaines, les deux parties ont naturellement abordé ce projet d’exception qui constitue un nouveau jalon dans les relations bilatérales entre les deux pays.

En effet, M. Saihi a mis en avant, dans ce cadre, « la grande importance que revêt le projet de l’hôpital algéro-qatari-allemand dont les travaux seront lancés dans les jours à venir ».

« Cette structure constitue un nouveau jalon en matière de renforcement des relations bilatérales entre les deux pays frères, et le fruit des orientations des dirigeants des deux pays », a t-il souligné.

Le système sanitaire en Algérie, ajoute-t-il, « sera renforcé par cet édifice sanitaire qui prendra en charge tous les cas difficiles qui nécessitent des soins à l’étranger », a t-il précisé.

Sur sa lancée, M. Saihi a exprimé « la volonté de l’Algérie d’investir dans la création de pôles médicaux pour les différents types de patients ».

Un mémorandum d’accord final du projet signé bientôt

De son côté, M. Moutaz Al Khayyat a, d’emblée, exprimé « sa gratitude au Gouvernement algérien pour les efforts consentis en matière d’aménagement de l’infrastructure sur laquelle sera bâti le nouvel hôpital ».

Dans ce sillage, Moutaz Al Khayyat a annoncé la « la signature, bientôt, d’un mémorandum d’accord final du projet selon la fiche technique requise, sur la base de la nouvelle loi sur les investissements en Algérie qui facilitera l’établissement de nombreux partenariats dans tous les domaines, notamment sanitaire ».

Il a également souligné que « le nouvel hôpital qui traduit les bonnes relations unissant l’Algérie et le Qatar, se veut un saut qualitatif dans le secteur de la santé en Algérie et en Afrique, car il est le plus grand hôpital en Afrique en termes de compétences médicales dont il dispose, et de spécialités qu’il fournit ».

Une école en adéquation avec les développement mondiaux

Le président du groupe qatari « Elegancia Healthcare » a évoqué, sur sa lancée, « le projet de création d’une école garantissant la formation et la qualification de différents personnels de la santé, en vue d’améliorer leur niveau en adéquation avec les développements mondiaux survenus dans ce secteur ».

Au terme de la rencontre, les deux parties ont été unanimes à affirmer « l’importance que revêt le projet de l’hôpital algéro-qatari-allemand qui contribuera au renforcement de la coopération entre l’Algérie et le Qatar », conclut le communiqué.